Une mission parlementaire demande la fin des avantages fiscaux accordés au diesel

"La suppression progressive de tous les avantages fiscaux au diesel en cinq ans". La commission d'enquête parlementaire sur l'offre automobile française a rendu un rapport sans appel penchant vers le développement de véhicules zéro émission.

Partager

Une mission parlementaire demande la fin des avantages fiscaux accordés au diesel

La mission d’information Batho sur l’offre automobile française dans une approche industrielle, énergétique et fiscale a adopté son rapport après douze mois d’enquête. La principale mesure préconisée dans ce rapport est "la suppression progressive de tous les avantages fiscaux au diesel en cinq ans […] et la montée en puissance de la taxe carbone pour soutenir le déploiement du véhicule zéro émission". L’objectif affiché de la mission d’information est d’arriver à la neutralité technologique et fiscale.

La fin de ces avantages fiscaux aurait probablement des répercussions sur l’emploi en France puisque cela conduirait à une baisse encore plus marquée de la vente des véhicules diesel. C’est pourquoi, la mission demande à l’Etat de financer la recherche et l’innovation en mettant en place un plan "France véhicule autonome" doté de 500 millions d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une organisme d'enquête indépendant

Dans le cadre de ce plan les expérimentations devraient être facilitées et les blocages réglementaires levés. Le rapport souhaite qu’en parallèle les constructeurs automobiles développent des partenariats, notamment pour créer une industrie européenne des batteries. Enfin, pour contrer la réduction du diesel dans les ventes de véhicules neufs, la mission préconise la modernisation des usines et la diversification des productions.

La mission d’information souhaite aussi la création d’un organisme d’enquête indépendant pouvant réaliser aléatoirement des tests sur les véhicules en circulation en France. Mais à plus long terme, c’est la création d’une agence européenne qui est souhaitée. Cette demande est à mettre en lien avec le scandale des moteurs truqués.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS