International

Une industrie européenne de défense "trop nationale et fragmentée", selon Rasmussen

,

Publié le

Le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, a prononcé un discours, à Bruxelles, ce jeudi 19 septembre, sur l’avenir de l’Alliance atlantique. Il a appelé les pays européens à renforcer leur industrie de défense ?

Une industrie européenne de défense trop nationale et fragmentée, selon Rasmussen © guerric - Flickr - C.C

L'Europe "a besoin d'une base industrielle puissante" mais "jusqu'à présent, l'industrie de défense européenne reste trop nationale et trop fragmentée", a déploré Anders Fogh Rasmussen, à l’occasion d’un discours prononcé à Bruxelles.

Il a indiqué attendre "un engagement politique fort" des dirigeants de l'Union européenne au cours de leur sommet de décembre, qui sera consacré notamment à la défense.

Le secrétaire général de l’Otan a, par ailleurs, demandé aux pays européens d’acquérir davantage de drones. "J'aimerais que les Européens jouent leur rôle en acquérant davantage de drones pour renforcer la surveillance, davantage d'avions de grande capacité et d'avions de ravitaillement en vol pour accroître leurs capacités de déploiement, davantage de radars sur les navires", a-t-il détaillé.

Pour rester "forte", l'Otan a "besoin d'une Europe puissante en terme de capacités, d'industrie de défense et d'engagement politique", a-t-il insisté.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte