Une importante fuite de pétrole touche une île thaïlandaise

L’accident s’est produit samedi 27 juillet. 50 000 litres de pétrole brut se sont échappés dans le Golfe de Thaïlande à cause d’une brèche dans un oléoduc.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une importante fuite de pétrole touche une île thaïlandaise

"Il y a des taches de pétrole juste devant la plage. Les clients commencent à partir", a indiqué à l’AFP l’employé d’un hôtel situé sur l’île de Koh Samet, au Sud-Est de Bangkok. En effet, samedi, lors du transfert de transfert de pétrole depuis un tanker vers l’oléoduc qui alimente une raffinerie de PTT, 50 000 litres de brut ont été relâchés en mer.

L’incident s’est produit à environ 20 km au large de la côté mais la pétrole a finalement atteint la très touristique plage d’Ao Phrao. "Ca recouvre environ 300 mètres de plage. C'est beaucoup", a commenté Soomet Saitong, responsable du parc national de Khao Laem Ya, qui comprend l'île de Samet.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

PTT Global Chemical, l’opérateur de l’oléoduc, a assuré que dix navires étaient sur place pour nettoyer. La filiale du géant public PTTs’est déclaré confiant dans sa capacité à maîtriser le sinistre. Mais ce lundi 29 juillet, la marine thaïlandaise est venue en renfort.
Le même jour, le patron de l'opérateur, Anon Sirisaengtaksin, a présenté ses excuses lors d'une conférence de presse, et a reconnu la responsabilité de l'entreprise pour cette fuite.

Pas de quoi calmer Greenpeace qui a appelé le pays à mettre un terme à l'exploitation pétrolière dans le Golfe. "Le golfe de Thaïlande, garde-manger du pays, est depuis longtemps sous la menace de marées noires le long des voies de transport, aux points de chargement et déchargement des pétroliers ou en raison des centaines d'opérations de forages", a plaidé Ply Pirom, membre de l'organisation, estimant que les eaux thaïlandaises avaient été victimes de plus de 200 déversements de pétrole en 30 ans.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS