Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Une importante fuite de pétrole touche une île thaïlandaise

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

L’accident s’est produit samedi 27 juillet. 50 000 litres de pétrole brut se sont échappés dans le Golfe de Thaïlande à cause d’une brèche dans un oléoduc.

Une importante fuite de pétrole touche une île thaïlandaise © Royal Thai Navy

"Il y a des taches de pétrole juste devant la plage. Les clients commencent à partir", a indiqué à l’AFP l’employé d’un hôtel situé sur l’île de Koh Samet, au Sud-Est de Bangkok. En effet, samedi, lors du transfert de transfert de pétrole depuis un tanker vers l’oléoduc qui alimente une raffinerie de PTT, 50 000 litres de brut ont été relâchés en mer.

L’incident s’est produit à environ 20 km au large de la côté mais la pétrole a finalement atteint la très touristique plage d’Ao Phrao. "Ca recouvre environ 300 mètres de plage. C'est beaucoup", a commenté Soomet Saitong, responsable du parc national de Khao Laem Ya, qui comprend l'île de Samet.

PTT Global Chemical, l’opérateur de l’oléoduc, a assuré que dix navires étaient sur place pour nettoyer. La filiale du géant public PTTs’est déclaré confiant dans sa capacité à maîtriser le sinistre. Mais ce lundi 29 juillet, la marine thaïlandaise est venue en renfort.
Le même jour, le patron de l'opérateur, Anon Sirisaengtaksin, a présenté ses excuses lors d'une conférence de presse, et a reconnu la responsabilité de l'entreprise pour cette fuite.

Pas de quoi calmer Greenpeace qui a appelé le pays à mettre un terme à l'exploitation pétrolière dans le Golfe. "Le golfe de Thaïlande, garde-manger du pays, est depuis longtemps sous la menace de marées noires le long des voies de transport, aux points de chargement et déchargement des pétroliers ou en raison des centaines d'opérations de forages", a plaidé Ply Pirom, membre de l'organisation, estimant que les eaux thaïlandaises avaient été victimes de plus de 200 déversements de pétrole en 30 ans.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle