Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Une "fraude au président" entraîne la liquidation judiciaire de BRM Mobilier à Bressuire

, , ,

Publié le

Le tribunal de commerce de Niort a prononcé le 27 janvier la liquidation judiciaire de BRM Mobilier à Bressuire (Deux-Sèvres). 42 salariés se retrouvent sans emploi. L'entreprise a deux mois pour clore le carnet de commandes.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer


Crédit BRM Bibliothéques

Placée en redressement judiciaire depuis mi-septembre, l'entreprise BRM Mobilier à Bressuire (Deux-Sèvres), entreprise du groupe financier belge MecaSeat via la SPCM, a été liquidée le 27 janvier par le tribunal de commerce de Niort. Cette décision entraine la cessation de l'activité d'ici fin mars afin d'honorer les dernières commandes. 42 salariés se retrouvent sans emploi.

"Nous nous attendions à cette décision, mais ça fait très mal, constate Sylvie Hérault, représentante CFDT, salariée de l'entreprise depuis 8 ans. Nous avions encore 2 millions d'euros de commandes dans le carnet. Mais en vain. Pas de repreneur retenu, un délai trop court pour proposer une Scop et pas de plan de sauvegarde, nous sommes livrés à nous-même et dans un territoire comme le nôtre, il va être difficile pour certains de se retourner."

Le fabriquant de mobilier pour bibliothèques et médiathèques, qui jouissait d'une notoriété de plus de 60 ans, a été victime d’une "fraude au président" (escroquerie qui consiste à exiger d’une entreprise un virement en se faisant passer pour l’un de ses dirigeants) qui a privé la trésorerie de l'entreprise de 1,6 million d'euros. L'enquête est désormais sous l'autorité du tribunal de grande instance de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Lydia de Abreu

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle