L'Usine Energie

Une France 100% renouvelable en 2050, selon le nouveau scénario Négawatt

Ludovic Dupin ,

Publié le

Dans la nouvelle édition pour une France moins consommatrice en énergie, l’association Négawatt juge que le pays pourrait s’alimenter à 100 % grâce aux énergies renouvelables, à commencer par la biomasse solide, en 2050. 

Une France 100% renouvelable en 2050, selon le nouveau scénario Négawatt © Pixabay - CC

Cinq ans après l’édition précédente, l’association Négawat, qui vise à promouvoir la consommation des énergies renouvelables et la sortie du nucléaire, publie son nouveau scénario.  Dans cette nouvelle version, les analystes jugent qu’entre 2017 et 2050, les opérations d’efficacité énergétique et de sobriété vont permettre de diminuer la consommation d’énergie de 63 %.

Fort de cette baisse, le rapport juge que la France peut être entièrement alimentée à partir d’énergies renouvelables en 2050. D’une part,  "le fonctionnement des 58 réacteurs nucléaires actuels n’étant pas prolongé au-delà de la quatrième visite décennale (environ 40 ans), le dernier d’entre eux est arrêté en 2035", écrivent les auteurs qui ont décidé de ne pas prendre en compte l’EPR en construction à Flamanville qui devra démarrer en 2018.

Economie sur la facture énergétique

D’autre part, "le charbon, puis le pétrole et enfin le gaz fossile auquel se substitue peu à peu le gaz d’origine renouvelable sont progressivement ramenés à des niveaux marginaux, qui ne correspondent plus qu’à des usages (non énergétique)", juge le rapport. Ainsi, les énergies renouvelables assurent à cet horizon un approvisionnement qui frise les 1 000 TWh fournis à 50 % par la biomasse solide et l’éolien et à 30% par le solaire et le biogaz. "Combiné à la réduction de la demande, cet accroissement est suffisant pour contrebalancer la fin programmée des énergies fossiles et du nucléaire", ajoutent les auteurs.

L’association Négawatt estime que cette transition s’effectue sans hausse des émissions de CO2 du pays et s’accompagne d’un gain économique. L’investissement de cette transition s’élèverait à 1160 milliards d’euros mais générerait un solde positif de 700 milliards d’euros par rapport au scénario tendanciel en 2050. Par ailleurs, Négawatt attend la création nette de 380 000 emplois par cette transition énergétique. 

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

26/01/2017 - 11h54 -

"les opérations d’efficacité énergétique et de sobriété vont permettre de diminuer la consommation d’énergie de 63 %." Ceci est d'abord la première chose à expliquer dans le détail. Où, comment... ?
Répondre au commentaire
Nom profil

26/01/2017 - 10h21 -

1-/ un fait historique depuis de début de l'humanité l'évolution des sociétés s'accompagne d'une plus grande consommation d'énergie, et le rayonnement des civilisations semble bien en rapport direct avec la consommation d'énergie: des études le montrent sérieusement. 2-/ aujourd'hui ceux qui vivent avec la même énergie qu'au début du néolithique (bouse de vache, brindilles) sont misérables et leur espérance de vie est la moitié de celle de nos sociétés modernes. 3-/ pour sauver les malades du typhus, d'Ebola, et de toutes les maladies des pays "pauvres", il faudra du froid pour conserver les vaccins. Du froid aussi pour que la nourriture ne soit plus avariée. C'est-à-dire de l'énergie. 4-/ Depuis des milliers d'années l'homme poète rêve des étoiles et des atomes. Relisez Lucrèce. Vous n'empêcherez pas les hommes de demain de chercher dans le bozon de Higgs, dans les neutrinos des solutions pour produire de l'énergie 5-/ lorsqu'on écoute le représentant de Négawatt au meeting de Benoît
Répondre au commentaire
Nom profil

25/01/2017 - 14h48 -

Comment se fait-il que cet article ne dise rien du désastre de l'expérience actuelle en Allemagne: des milliards d'euro sans réduction des émissions de CO2! L'Allemagne couverte d'éoliennes continue à émettre beaucoup plus de CO2/habitant que la France! - La modestie et le réalisme, avant de rêver de 2050, serait de tirer enseignement des expériences d'aujourd'hui sur le terrain. - http://ecologie-illusion.fr/electricite-france-100-renouvelable-ADEME.htm
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte