Une fonderie tout en finesse

Publié le

L'Etat a attribué cet été une enveloppe de 500 000 euros au projet Promapal, porté par le pôle de compétitivité Materalia et piloté par l'équipementier Montupet, un spécialiste de la conception et de la fabrication de pièces d'aluminium installé à Laigneville (Oise). Les recherches visent à mettre au point de nouveaux outillages pour améliorer les propriétés mécaniques des pièces de fonderie,

élaborer des formes plus compliquées et en diminuer l'épaisseur. Ces progrès permettraient notamment d'alléger les véhicules. « Regroupant 25 % des fonderies françaises en Lorraine et en Champagne-Ardenne, Materalia s'intéresse aux répercussions que ces innovations pourraient présenter pour les entreprises de son territoire », explique Emilie Ladmiral, la chargée de mission du pôle. Les recherches associent le centre technique des industries de fonderie, le Critt Métall TT et le Cirtes. Ces deux centres techniques vosgiens assureront respectivement le développement de prototypes par stratoconception et les recherches sur l'assemblage par brasage. « Nous collaborons avec plusieurs PME réalisant des alliages légers et utilisant les techniques de gravité pour les pièces automobiles, mais aussi avec des spécialistes de la fonderie sous pression fabriquant des pièces pour machines-outils », précise Jean-Pierre Pielin, le responsable de la recherche et développement du fabricant laignevillois. Outre l'amélioration technique des pièces obtenues, Promapal doit permettre un gain de productivité, en réduisant la durée du cycle d'injection mais également en limitant le taux de rebut et de mise au mille

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte