UNE FEMME DANS LE BÂTIMENT

Partager



UNE FEMME DANS LE BÂTIMENT



Que faites-vous donc ici?", lui demandait-on déjà lorsque, le baccalauréat en poche, elle se lançait dans une formation technique dans le B-TP. Vingt-cinq ans plus tard, Françoise Bilhère-Dieuzeide va succéder à René Dassé, actuellement P-DG de l'entreprise familiale de construction scolaire Dassé Constructeur (180millions de francs de chiffre d'affaires), à Dax. Entrée dans l'entreprise comme dessinateur, dans les années70, Françoise Bilhère-Dieuzeide en est devenue le directeur général. Il ne lui restait plus qu'un pas à franchir avant d'accéder au sommet. Profil atypique, elle dit avoir reçu d'un beau-frère architecte le goût de construire. Dans un secteur professionnel réputé viril, et dans une entreprise où le patron a toujours été un passionné de rugby, jusqu'à devenir le vice-président de la Fédération française, elle a su montrer qu'une femme peut parfaitement s'imposer. Mais, pour faire reconnaître sa "compétence", elle a dû redoubler de rigueur et d'acharnement. Par la suite, son esprit de "battante" l'a aidée à franchir les échelons hiérarchiques. Dans sa conquête, elle s'est prise de passion pour cette entreprise de taille humaine occupant une centaine de salariés. "Notre patron actuel a toujours accordé beaucoup d'importance au management des hommes, et je souhaite prolonger son action." Dassé construit près de 90000mètres carrés de bâtiments scolaires chaque année. Depuis dix ans, l'entreprise dacqoise a voulu industrialiser au maximum ses procédés de construction. Par exemple en mettant au point des façades monoblocs qui ont permis d'améliorer les délais de montage du bâtiment. Implanté nationalement avec une quinzaine de directions régionales, le constructeur projette à présent de se lancer sur le marché européen.

USINE NOUVELLE N°2487

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS