Une erreur humaine à l'origine de la panne de British Airways

LONDRES (Reuters) - La panne informatique dont British Airways a été victime samedi dernier est liée à l'erreur d'un sous-traitant qui a désactivé par inadvertance le système électrique dans un centre de données de la compagnie aérienne lors d'opérations de maintenance, rapporte vendredi le Times.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une erreur humaine à l'origine de la panne de British Airways
La panne informatique dont British Airways a été victime samedi dernier est liée à l'erreur d'un sous-traitant qui a désactivé par inadvertance le système électrique dans un centre de données de la compagnie aérienne lors d'opérations de maintenance, rapporte vendredi le Times. /Photo prise le 27 mai 2017/REUTERS/Neil Hall

Citant une source de British Airways, le quotidien précise que c'est la coupure accidentelle par un salarié du système d'alimentation qui a déclenché la panne et que l'enquête devrait par conséquent se concentrer sur une erreur humaine plutôt que sur une défaillance informatique.

D'une ampleur inédite pour une compagnie aérienne, cet incident a bloqué 75.000 passagers le week-end dernier, entraîné des retards, des annulations de vols notamment à Heathrow et Gatwick, des perturbations dans les centres d'appels et même sur le site web de l'entreprise.

Le PDG de British Airways, filiale du groupe IAG, avait alors expliqué que la panne avait été provoquée par une surcharge électrique.

(Kate Holton,; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS