Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Une équipe franco-belge reçoit le prix de l’inventeur européen 2014 pour un traitement anti-tuberculose

, , , ,

Publié le

Pour la mise au point de la bédaquiline - le premier nouvel antituberculeux depuis plus de 40 ans - le Français Jérôme Guillemont et le Belge Koen Andries ont reçu l’Oscar européen de la recherche et l’innovation technique dans la catégorie Industrie du Prix des inventeurs européens 2014, organisé par l’Office européen des brevets.

Une équipe franco-belge reçoit le prix de l’inventeur européen 2014 pour un traitement anti-tuberculose © Fotolia

Un tiers de la population mondiale est porteur de la tuberculose (TB) et près de deux millions de personnes en meurent chaque année. Pourtant depuis 40 ans aucun nouveau traitement. Jusqu’à ce qu’une équipe de recherche, dirigée par le scientifique français Jérôme Guillemont, doctorat en Chimie organique de l’Université de Rouen, et son collègue belge Koen Andries, développent un médicament, la Bédaquiline.

Il bloque l’alimentation des cellules de tuberculose, provoque la destruction de la bactérie et réduit considérablement la progression de la maladie. Une découverte qui a valu aux chercheurs de décrocher le prix Inventeurs européens 2014 dans la catégorie Industrie "oscars européens de la technologie et l’innovation".

Une maladie qui ne voulait pas disparaître

Bien qu’un vaccin de base contre la tuberculose existe depuis le début du XXe siècle, l’immunité qu’il procure diminue au fil du temps. Ceci est aggravé par la capacité de la maladie à évoluer en des souches résistantes aux médicaments, rendant ainsi les traitements antibiotiques classiques inefficaces. Le médicament dérivé de la quinoléine, mis au point par Jérôme Guillemont, Koen Andries et leur équipe de Janssen Pharmaceutica, laboratoire pharmaceutique belge filiale de Johnson & Johnson, basée à Beerse dans la province d’Anvers, va permettre de compléter les traitements existants.

Avant la mise au point de la bédaquiline, Jérôme Guillemont, qui a rejoint Janssen Pharmaceutica en 1989, avait contribué de manière significative à la recherche sur les médicaments contre le VIH. Koen Andries, professeur émérite de médecine vétérinaire, a lui changé de carrière pour trouver un traitement contre les formes multi-résistantes de tuberculose.

Aurélie Barbaux

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle