L'Usine Energie

Une entreprise chinoise dans l'éolien porte plainte contre Barack Obama

, ,

Publié le

L’entreprise américaine Ralls Corp, propriété de Chinois, et sa filiale chinoise Sany Group, rétorquent à l’interdiction émise par le président américain d'acquérir des fermes éoliennes situées près d'une base militaire.

Une entreprise chinoise dans l'éolien porte plainte contre Barack Obama © Michal Sacharewicz - Flickr - C.C.

Dans sa plainte, déposée lundi devant un tribunal de la capitale Washington et dont l'AFP a obtenu une copie, Ralls Corp estime que "le président a dépassé les limites de son autorité en suspendant ou en interdisant" cette transaction. Elle réclame de déclarer "arbitraire et capricieux" le fait d'argumenter que cette transaction "présente des risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis".

Parallèlement dans un communiqué l’entreprise souligne que le décret du président interdit un projet "créateur d'emplois" en Oregon "à une période où les Américains ont besoin de plus de travail". Avec cette plainte, "Ralls continue de montrer son profond respect pour la transparence et la procédure, et recherche seulement un traitement équitable devant le droit et la Constitution", assure l’entreprise.

La semaine dernière, le président des Etats-Unis affirmait que des entreprises liées à des ressortissants chinois "pourraient prendre des mesures qui menaceraient d'attenter à la sécurité nationale des Etats-Unis". Il avait alors  empêché cette entreprise de mettre la main sur des fermes éoliennes situées près d’une base militaire.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte