L'écotaxe sur le transport aérien pourrait engendrer des milliers de suppressions de postes, craint le patron d'Air France

Alors que le secteur aérien subit sa plus grave crise, l'écotaxe pour l'aviation proposée par la Convention Citoyenne pour le Climat fait figure de repoussoir pour les compagnies aériennes, notamment Air-France KLM. 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'écotaxe sur le transport aérien pourrait engendrer des milliers de suppressions de postes, craint le patron d'Air France
Ben Smith, le directeur général de Air France KLM a vivement réagi au projet d'écotaxe sur le transport aérien. Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau.

Face au projet de la Convention Citoyenne pour le Climat de taxer les compagnies aériennes, notamment pour les vols intérieurs, Ben Smith, le directeur général de Air France KLM a réagi dans une interview de l’Opinion publiée lundi 21 septembre. Un tel projet "serait irresponsable et catastrophique" pour Air France-KLM, juge-t-il. La mesure pourrait coûter "entre 1,2 et 1,3 milliard d’euros par an" à la compagnie. "Cette écotaxe provoquerait instantanément des dizaines de milliers de suppressions d’emplois", craint-il. "Notre meilleur moyen de réduire les émissions de CO2 est de renouveler notre flotte. Un nouvel avion, c’est immédiatement 25 % de gaz à effet de serre en moins. Une telle taxe nous empêcherait d’acheter 20 appareils par an, soit 10 % de la flotte d’Air France".

L'écotaxe fait débat

Emmanuel Macron avait indiqué lors de la restitution de la Convention citoyenne que la quasi-totalité des propositions seraient mise en œuvre par le gouvernement. Mais le projet d'écotaxe fait désormais débat au sein du gouvernement, alors que les compagnies aériennes sont plongées dans la plus grave crise de leur histoire.

Une telle mesure aurait un effet "absolument délétère", a commenté le ministre des Transports Jean-Baptise Djebarri (et ancien pilote) ce 21 septembre sur LCI. Il parle d' "aviation bashing". "L'idée qu'on fait prospérer dans le débat public que l'avion serait un mode de transport complètement détaxé est totalement faux. C'est là-dessus que prospèrent certains thuriféraires de la décroissance", a-t-il souligné. "Quand vous prenez un billet Paris-Nice chez Air France, qui coûte en moyenne 90 euros, vous avez 47 euros de taxes et redevance. Ce n'est pas une taxe carburant, ce sont des taxes solidarité, aéroport, TVA, etc..."

"Faire plus" pour réduire les coûts

"Nous savions, avant la pandémie, que nous devions transformer le groupe pour le rendre plus fort", a précisé Ben Smith à l'Opinion. Le plan que nous avons annoncé en novembre 2019 est toujours pertinent, mais la crise nous oblige à l’accélérer. Il nous faut faire beaucoup plus pour réduire nos coûts."

"Nous faisons toutes les économies possibles au sein du groupe et dans les compagnies, c’est indispensable pour réussir à traverser les mois à venir", ajoute-t-il, en indiquant qu'"aujourd’hui, la règle est qu’Air France-KLM opère uniquement les vols rentables"

Avec Reuters par Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Philippe Lefief

0 Commentaire

L'écotaxe sur le transport aérien pourrait engendrer des milliers de suppressions de postes, craint le patron d'Air France

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS