Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une dizaine de candidats seraient positionnés pour la reprise de Sonia Rykiel

Simon Chodorge

Publié le

Vu sur le web Placée en redressement judiciaire, la maison de couture parisienne Sonia Rykiel aurait déjà une dizaine de candidats à la reprise. Ceux-ci devaient déposer leur dossier le 12 juin. Une décision du tribunal de commerce de Paris est attendue mi-juillet.

Une dizaine de candidats seraient positionnés pour la reprise de Sonia Rykiel
Fondée en 1968 par la créatrice Sonia Rykiel, l’entreprise éponyme est détenue depuis 2012 par le fonds First Heritage Brands.
© Sonia Rykiel

La maison de couture Sonia Rykiel va-t-elle trouver un nouveau propriétaire ? En mai, la marque parisienne a été placée en redressement judiciaire. Les candidats à la reprise avaient jusqu’au mercredi 12 juin pour déposer leur dossier au tribunal de commerce de Paris. Selon Les Échos, une dizaine de prétendants se seraient déjà faits connaître.

Le fonds de retournement Guyenne Capital candidat

Chez les Français, le fonds de retournement Guyenne Capital se serait positionné. Un groupe d’investisseurs comprenant Emmanuel Diemoz, ancien PDG de la maison de couture Balmain, ferait également partie des candidats.

L’identité des autres repreneurs est plus mystérieuse mais Les Échos évoquent une offre de Chine et une autre de Moyen-Orient. Les dix dossiers déposés comprendraient aussi bien des industriels que des distributeurs et des “gens du métier”. Les différentes offres prévoiraient en moyenne la reprise de 70% des 130 salariés de Sonia Rykiel.

Décision du tribunal mi-juillet

Le tribunal de commerce de Paris doit rendre sa décision mi-juillet sur la reprise de la marque parisienne. Fondée en 1968 par la créatrice Sonia Rykiel, l’entreprise éponyme est détenue depuis 2012 par le fonds First Heritage Brands qui possède également les marques Delvaux et Clergerie. Après avoir fêté son cinquantième anniversaire en 2018, la maison de couture a été confrontée à des faibles ventes et des pertes opérationnelles importantes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle