Une demande de chômage partiel d’Amazon refusée en France

PARIS (Reuters) - Le ministère du Travail a confirmé lundi avoir refusé une demande de chômage partiel d’Amazon pour six de ses sites en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une demande de chômage partiel d’Amazon refusée en France
Le ministère du Travail a confirmé lundi avoir refusé une demande de chômage partiel d’Amazon pour six de ses sites en France. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Kevin Mohatt

La demande a été refusée car la fermeture des sites concernés est la conséquence d’une décision de justice et non d’une baisse d’activité, précise-t-il.

Amazon a annoncé fin avril que ses entrepôts resteraient fermés jusqu'au 5 mai en France, où la justice a contraint le groupe américain de restreindre ses activités en raison de l'épidémie due au coronavirus.

(Gwenaëlle Barzic, édité par Jean-Philippe Lefief)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS