Une défaillance technique à l'origine du crash d'un hélicoptère en Norvège

Une défaillance technique serait à l'origine de l'accident d'hélicoptère, survenu le vendredi 29 avril en Norvège. Treize personnes sont mortes lors du crash de l'EC225 Super Puma construit par Airbus Helicopters.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une défaillance technique à l'origine du crash d'un hélicoptère en Norvège

C'est bien la piste de la défaillance technique qui a été retenue par l'Organisme norvégien d'enquête sur les accidents. Ils ont écarté la thèse d'une erreur humaine, lors d'une conférence de presse ce 3 mai. Les enquêteurs n'ont toutefois pas donné plus de détails sur les raisons de l'accident d'hélicoptère survenu en fin de semaine dernière.

Le vendredi 29 avril, un EC225 Super Puma (désormais connu sous l'appelation H225 depuis le changement de nom d'Eurocopter en Airbus Helicopters) s’était écrasé en Norvège, sur une petite île proche du littoral, en revenant d’une plate-forme pétrolière. Ses 13 occupants (11 Norvégiens, un Britannique et un Italien) ont été tués dans l'accident.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous soutenons le processus d'enquête et nous le soutiendrons le temps qu'il faudra. Deux personnes d'Airbus Helicopters sont sur place", a expliqué Guillaume Steuer, porte-parole de la filiale d'Airbus, à L'Usine Nouvelle.

"A ce stade, nous ne faisons aucune spéculation sur les causes techniques. Cela peut concerner la conception, la production ou la maintenance", a-t-il conclu.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux quelques heures après le drame laissent supposer que le rotor s'est détaché de l'appareil avant le crash.

Partager

SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS