Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer des pertes aussi importantes que lors de l'ouragan Sandy

Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer en moyenne des pertes économiques de 53 milliards de dollars (46 milliards d'euros), un chiffre équivalent au coût des dégâts provoqués par l'ouragan Sandy aux Etats-Unis en 2012, selon une étude publiée lundi 17 juillet par le marché britannique de l'assurance Lloyd's of London.

Partager
Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer des pertes aussi importantes que lors de l'ouragan Sandy
Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer en moyenne des pertes économiques de 53 milliards de dollars (46 milliards d'euros), un chiffre équivalent au coût des dégâts provoqués par l'ouragan Sandy aux Etats-Unis en 2012. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

Cette étude, coréalisée par le cabinet Cyence, s'est intéressée aux potentielles pertes économiques que provoqueraient le piratage d'un fournisseur de services de cloud (informatique dématérialisée) et des cybertattaques des systèmes d'exploitation des ordinateurs d'entreprises. Les assureurs cherchent à estimer leur exposition à d'éventuelles pertes liées à des cyberattaques.

"Parce que le cyber est virtuel, il est vraiment difficile de comprendre comment une cyberattaque pourrait faire boule de neige", a déclaré à Reuters Inga Beale, directrice générale de Lloyd's of London. Les coûts économiques d'une hypothétique attaque contre un fournisseur de services de cloud dépasseraient, et de loin, ceux de l'attaque du virus informatique WannaCry évalués à huit milliards de dollars, selon Cyence. Ce "rançongiciel" a infecté plusieurs centaines de milliers d'ordinateurs dans une centaine de pays en mai dernier.

Des pertes de 4,6 à 53 milliards de dollars

Les coûts économiques incluent le manque à gagner des entreprises en raison de l'interruption de leurs activités et les réparations des systèmes informatiques. Dans leur scénario, LLoyds et Cyence étudient les conséquences d'une attaque contre des services de cloud consistant en l'introduction d'un code malveillant conçu pour se déclencher un an plus tard.

A ce moment-là, ce logiciel se sera propagé chez tous les clients du fournisseur de ces services, qui subiront un manque à gagner et des coûts supplémentaires. Les pertes économiques pourraient aller de 4,6 milliards à 53 milliards de dollars, selon l'étude.

Les entreprises mal assurées

Jusqu'à 45 milliards de ce montant pourraient ne pas être couverts par les cyber polices d'assurance en raison de la sous-assurance des entreprises en la matière, poursuit l'étude. Les pertes engendrées par le piratage des systèmes d'exploitation sont évaluées entre 9,7 milliards et 28,7 milliards de dollars.

En juin, Inga Beale a estimé entre 20 et 25% la part de Lloyd's sur le marché de cyberassurance, un marché de 2,5 milliards de dollars.

(Suzanne Barlyn; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 Commentaire

Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer des pertes aussi importantes que lors de l'ouragan Sandy

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS