Une croissance en « trompe-l'oeil » pour la pharma, selon le Leem

Partager
Une croissance en « trompe-l'oeil » pour la pharma, selon le Leem

Comme chaque année, le syndicat des entreprises du médicament (Leem) a dévoilé son bilan économique du secteur pour l'année écoulée. Au total, le chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique a atteint 28,7 milliards d'euros en France en 2016, soit une hausse de 2,1 % sur un an. En ajoutant les exportations de médicaments produits en France (25,8 Mrds €), le chiffre d'affaires total du secteur pharmaceutique dans le pays s'est élevé à 54,5 Mrds €, soit une hausse d'1,5 % sur un an. Malgré tout, le Leem perçoit cette légère reprise comme une « fausse bonne nouvelle », déplorant que la France ne parvienne pas à combler son retard sur ses voisins européens. « Le marché pharmaceutique français demeure, avec l'Espagne, en bas de classement derrière l'Allemagne (+ 4 %), le Royaume-Uni (+ 5 %) et l'Italie (+ 6 %). Et il faut noter qu'une fois déduites, les remises payées par les industriels, la croissance du CA des médicaments remboursés n'est que de 0,9 % d'après le baromètre Bipe-Gers », rapporte le Leem. À l'échelle mondiale, la part de marché pharmaceutique de la France a connu une forte baisse, puisqu'elle représentait 5,6 % en 2006 contre seulement 3,4 % en 2016. La France voit ainsi sa part de marché reculer de 2,2 points en dix ans. Elle demeure à la cinquième place derrière les États-Unis (47,3 %), le Japon (8,4 %), la Chine (7,7 %) et l'Allemagne (4,5 %), et reste le deuxième marché européen derrière l'Allemagne. Mais l'Italie, avec 3 % du marché mondial, talonne désormais l'Hexagone, alors que celui-ci la devançait de plus de 2 points, il y a dix ans. Et cette tendance semble confirmée, puisqu'une étude QuintilesIMS, publiée en décembre 2016, assure qu'à l'horizon 2021, la France perdrait deux places, se faisant dépasser par l'Italie et le Royaume-Uni. Du côté de l'import/export, la France a importé pour une valeur de 18,2 Mrds €, en hausse de 1 % par rapport à 2015, et a exporté 25,8 Mrds € de médicaments, soit +0,8 %, par rapport à l'an passé. Toutefois, le chiffre d'affaires exporté ne retrouve toujours pas le record de 2013, à 26,3 Mrds €, déplore le Leem. Avec un excédent commercial de 7,6 Mrds €, l'industrie pharmaceutique se classe au 4e rang des secteurs industriels les plus performants, hors matériel militaire, contre une 7e place en 2015.

Une nouvelle politique à mener pour inverser la tendance

Au vu de ces données inquiétantes, le Leem a déclaré attendre du nouveau gouvernement une politique de rupture, « après quatre années de régulations comptables court-termistes », « pour redonner des marges de croissance au secteur, renouer avec la tradition d'accueil des produits innovants et rendre l'innovation thérapeutique accessible à tous ». « Tourner la page de cette politique de régulation-rabot n'est plus un souhait, c'est un impératif », a ainsi alerté Patrick Errard, président du Leem. Poids de la fiscalité, environnement normatif inflationniste, pression sur les prix des médicaments... Le président du Leem appelle le gouvernement à mettre rapidement en place « une politique de santé réformatrice, ambitieuse, qui accepte de considérer l'innovation thérapeutique non plus comme un coût, mais comme un investissement, une chance pour la santé de nos concitoyens et de notre économie ». Le Leem attend donc de pied ferme le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018, qui devrait être présenté au début de l'automne.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS