Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une croissance de 1,0% attendue en 2010 dans la zone euro

Publié le

par Jonathan Cable

Une croissance de 1,0% attendue en 2010 dans la zone euro © REUTERS

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

LONDRES (Reuters) - La croissance sera moindre qu'espéré dans la zone euro cette année, obligeant la Banque centrale européenne à maintenir des taux d'intérêt bas, mais les risques d'éclatement du bloc de seize pays sont faibles, selon une enquête Reuters publiée ce mercredi.

Les économistes interrogés entre le 8 et le 13 avril ont une prévision médiane de 0,3% pour la croissance du premier trimestre puis de 0,4% pour chacun des trois trimestres suivants.

La zone euro est sortie au troisième trimestre de la plus grave récession de l'après-guerre mais le produit intérieur brut a stagné au quatrième trimestre, sous le coup d'investissements plus faibles que prévu.

Pour 2010, les économistes prévoient en moyenne une croissance limitée à 1,0%, à comparer à un consensus de 1,2% dans la précédente enquête en mars, tandis que leur prévision médiane reste à 1,5% pour 2011.

Les écarts sont importants puisque les estimations varient de 0,5% à 1,7% pour 2010 et de 0,5% à 2,6% pour 2011.

La prévision de 1,0% pour 2010 n'est pas très éloignée de celle de 1,1% pour le Royaume-Uni mais est loin derrière la croissance de 3,0% que les économistes prévoient aux Etats-Unis.

"La nécessité pour les gouvernements européens de mettre de l'ordre dans leurs finances publiques fait que la croissance restera décevante à moyen terme", explique Azad Zangana, chez Schroders.

La croissance faible ne contribuera pas à faire baisser le chômage, que les économistes voient culminer à 10,4% cette année. En février, le taux de chômage était de 10,0% dans la zone euro selon Eurostat, soit son niveau le plus élevé depuis août 1998.

UN BLOC SOLIDE

La crise financière grecque a mis à l'épreuve la cohésion de la zone euro mais les économistes évaluent à 5% seulement la probabilité qu'un Etat membre soit obligé d'en sortir dans les cinq ans qui viennent.

"En dépit de toutes les spéculations sur les difficultés à la périphérie de la zone euro, les Etats membres voient bien qu'ils sont mieux dedans que dehors", explique Guillaume Menuet chez BofAML.

L'enquête a été réalisée avant l'annonce, dimanche, des modalités concrètes d'un plan d'aide à la Grèce avec l'appui du Fonds monétaire international.

Vendredi, la Bulgarie a renoncé à présenter une demande d'adhésion au mécanisme ERM-2, considéré comme l'antichambre de l'euro, en raison d'un déficit 2009 plus important que prévu.

Avec une croissance qui ne dépasserait pas 1,0% cette année, la Banque centrale européenne ne devrait pas relever ses taux avant janvier 2011 au plus tôt, estiment les économistes en confirmant les résultats d'une précédente enquête publiée le 1er avril.

Le taux de refinancement, actuellement à un plus bas record de 1,0%, serait rehaussé à 1,25% au premier trimestre 2011 puis de 25 points de base supplémentaires chaque trimestre, pour atteindre 2,0% à la fin de l'an prochain.

"Ce n'est qu'une reprise modérée de l'activité. Avec toutes les capacités excédentaires qui restent, l'inflation devrait rester modeste. Nous n'attendons donc pas de hausse des taux avant 2011", résume Oliver Mangan chez AIB.

Les économistes s'attendent à un taux d'inflation moyen de 1,3% cette année et de 1,4% en 2011, bien en-deçà de l'objectif de la BCE autour de 2%.

En mars, le taux d'inflation a atteint 1,5% contre 0,9% le mois précédent, selon l'estimation d'Eurostat. La statistique définitive sera publiée vendredi.

Véronique Tison pour la version française, édité par Marc Angrand

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle