Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une commande à 1,5 milliard pour les chantiers navals STX France

, ,

Publié le , mis à jour le 20/03/2014 À 07H46

Les chantiers navals STX France, situé en Loire-Atlantique, ont obtenu lors de ces dernières quarante-huit heures la commande de quatre navires de la part de la SNCM et de deux paquebots pour le croisiériste MSC.  

Une commande à 1,5 milliard pour les chantiers navals STX France

Des millions d'heures de travail en perspective pour les chantiers navals STX France de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

En quarante-huit heures, le constructeur naval a enregistré deux belles commandes : quatre navires (dont deux en option) pour le compte de la compagnie maritime Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), et deux paquebots pour l'armateur italo-suisse MSC Croisières.

La SNCM, qui assure notamment la liaison entre la Corse et le continent, est détenue à 66% par Transdev, coentreprise de Veolia Environnement et de la Caisse des dépôts, à 25% par l'Etat et à 9% par ses salariés.

Le coût estimé de chaque navire est de l'ordre de 150 à 170 millions d'euros. Les bâtiments mixtes (fret/passagers) doivent s'inscrire dans une démarche de développement durable avec une propulsion au fioul léger et au gaz.

"La lettre d'intention (pour la constrcution des quatre navires, ndlr) a été signée sous réserve d'un plan de financement qui doit être traité lors d'un prochain conseil de surveillance", a précisé une source syndicale à Reuters.

Les deux paquebots géants de MSC Croisières représentent, eux, un investissement de 1,5 milliard d'euros, avec une option pour deux paquebots supplémentaires, rapporte l'AFP. Ils devraient être livrés entre 2017 et 2019.

Une bouffée d'air cruciale pour les chantiers STX selon le directeur général de MSC Croisières pour la France, la Belgique et le Luxembourg Erminio Eschena. "Les deux paquebots vont représenter 16 millions d'heures de travail pour les chantiers", a-t-il indiqué.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle