Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une collision entre un TER et un bus scolaire fait 4 morts et plusieurs blessés

Sybille Aoudjhane ,

Publié le , mis à jour le 15/12/2017 À 11H04

Un TER et un bus scolaire sont entrés en collision à la hauteur d'un passage à niveau à Millas dans les Pyrénées-Orientales. Le bilan provisoire est de quatre enfants morts et seize autres blessés. 

Une collision entre un TER et un bus scolaire fait 4 morts et plusieurs blessés
Un TER de type Z3000 de la région Centre en gare d'Orléans. Image d'illustration
© Cramos CC Wikipedia

Un grave accident entre un TER et un bus scolaire dans les Pyrénées-Orientales a eu lieu en fin d'après-midi le 14 décembre, indique France Bleu. Le bus, transportant 23 passagers dont le chauffeur, circulait sur l'axe routier reliant Perpignan et Villefranche-de-Conflent quand il est entré en collision avec un TER au niveau de la commune de Millas. Sous la violence du choc, le car scolaire a été coupé en deux.

L'accident a eu lieu au passage à niveau au lieu-dit Los Palaus : deux cars scolaires ont franchi l'un après l'autre le passage à niveau, et un bus a été percuté à l'arrière par le train. Cet accident a entrainé la mort de 4 enfants et fait plusieurs blessés dont certains en état d'urgence absolue, selon le bilan provisoire. Le bus transportait des enfants entre le collège de Millas et les communes de Saint-Féliu-d'Amont et Saint-Féliu-d'Avall. Le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé de déclencher le plan Blanc. Le centre opérationnel départemental est activé. Les services de secours et la gendarmerie se sont rendu sur le site.

 

Les barrières du passage à niveau relevées ou pas ? 

Contacté par France 3 régions, la direction régionale de la SNCF affirme que la barrière du passage à niveau été fermée. Mais un éventuel dysfonctionnement de ces barrières a déjà été soulevé ou un possible vol de batteries qui aurait conduit à un tel dysfonctionnement. Certains témoins affirmant que les barrières étaient relevées.

Une enquête de flagrance pour "homicides et blessures involontaires" a donc été confiée au groupement de gendarmerie des Pyrénées-Orientales afin de mettre toute la lumière sur les circonstances exactes ayant entraîné cet accident, a déclaré le procureur de la République Jean-Jacques Fagni lors d'une conférence de presse.

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire chargée des transports, se rend sur place. Le Premier ministre Edouard Philippe est arrivé en début de soirée à Millas. 

La SNCF indique le train impliqué dans l'accident est un TER de type Z7300. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle