Une chirurgie esthétique florissante, avant l'affaire PIP

Réunis en congrès européen annuel, l'Imcas, les professionnels de la chirurgie esthétique et médicale ont de quoi se réjouir de la très bonne forme de leur activité. Un contexte porteur, quelque peu assombri néanmoins par la crise, et par le scandale des prothèses PIP…

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une chirurgie esthétique florissante, avant l'affaire PIP

Malgré la crise, l'industrie de l'esthétique se porte toujours bien. Le marché de l'esthétique médicale et chirurgicale a même grimpé de 10% en 2011, pour atteindre entre 3,2 et 3,8 milliards d'euros, estiment les experts réunis ce vendredi à l'Imcas Industrie, leur congrès annuel européen.

Mais la croissance devrait être limitée à 5% en 2012 en Europe, touchée par la crise de la dette. On connaissait l'engouement de l'Amérique du Sud pour la chirurgie, mais c'est l'Asie qui devrait connaître la progression la plus remarquable, avec une croissance moyenne de 15,7% jusqu'en 2016. Année où elle devrait atteindre le niveau du marché européen, autour des 1,2 milliard d'euros.

Anti-rides : renforcer les études cliniques

Le marché spécifique des prothèses mammaires devrait connaître une "progression moindre", de 5,7% d'ici 2016. Mais "sous réserve d'un impact éventuel lié au scandale PIP, le marché pourrait évoluer de manière moins favorable, surtout en Europe", s'inquiètent les spécialistes.

Ces mêmes spécialistes de l'esthétisme attirent l'attention sur un point : malgré le renforcement des contrôles pour la commercialisation des produits de comblement des rides, de volumétrie et de toxines botuliques, il est nécessaire de renforcer les études cliniques préalables à l'introduction des produits. Tout comme la sélection des médecins habilités à pratiquer ces techniques constitue aussi une des conditions sine qua non pour limiter les risques et les abus. Et donc le maintien en bonne forme d'une filière en voie de démocratisation.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS