Une cession des chaînes TF1 ou M6 tuerait le projet de fusion, dit le PDG de TF1

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français n'est pas opposé à une possible fusion entre TF1 et M6 et a accueilli le projet favorablement, a déclaré mercredi le PDG de la première chaîne privée française de télévision, Gilles Pélisson.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une cession des chaînes TF1 ou M6 tuerait le projet de fusion, dit le PDG de TF1
Le gouvernement français n'est pas opposé à une possible fusion entre TF1 et M6 et a accueilli le projet favorablement, a déclaré mercredi le PDG de la première chaîne privée française de télévision, Gilles Pélisson. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

S'exprimant lors d'une conférence avec des analystes, il a ajouté que toute demande des autorités de la concurrence de vendre soit la chaîne TF1 soit la chaîne M6 tuerait le projet même de fusion.

Dans le cadre du rapprochement entre TF1 et M6, le conglomérat Bouygues, propriétaire de la première chaîne privée française de télévision, prendrait le contrôle du nouvel ensemble avec une participation de 30%, tandis que l'allemand RTL, filiale de Bertelsmann, conserverait 16% de la nouvelle entité ainsi créée.

(Mathieu Rosemain; version française Claude Chendjou)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS