Une campagne pour booster l'affichage Nutri-score des produits alimentaires, encore à la traîne

Lancé il y a six mois, le Nutri-score a été adopté par une cinquantaine de marques. Pour booster ce nouveau logo, Santé publique France vient de lancer une campagne. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une campagne pour booster l'affichage Nutri-score des produits alimentaires, encore à la traîne
Le Nutri-score comporte cinq couleurs de notation.

Le Nutri-score ne fait pas une entrée fracassante dans les supermarchés. Six mois après l’entrée en vigueur de ce nouveau système de notation sur la qualité nutritionnelle des aliments, peu de marques ont choisi de franchir le pas. Parmi elles, Fleury Michon, McCain et Bonduelle. Elles sont à ce jour une cinquantaine à s’être enagagées à aposer le nouveau logo coloré sur leurs emballages d’ici à 2019.

Améliorer la santé des Français

Pour booster l’arrivée de cet étiquetage dans les rayons des grandes surfaces, l’agence Santé publique France a lancé cette semaine une campagne destinée à promouvoir ce mode de notation. Avec un éventail de cinq couleurs et une note associée de A à E, le Nutri-score permet de différencier les produits dont les qualités nutritionnelles sont intéressantes des autres plats trop sucrés ou trop gras. Tandis, que le A vert est optimal, le E rouge s’avère être la pire note pour un aliment.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Conformément à la législation européenne, son application est facultative et repose sur le volontariat des entreprises. Son adoption par le plus grand nombre serait un progrès important pour améliorer l’alimentation, et donc la santé des Français", rappelle Santé publique France.

Mais cinq grands groupes, Coca-Cola, PepsiCo, Unilever, Nestlé et Mondelez, se sont opposés à cette initiative et veulent lancer leur propre système. Le Nutri-score compte tout de même des alliés dans ses rangs, comme le député Olivier Véran, qui propose de généraliser le Nutri-score à toutes les publicités.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS