UNE BOURSE CHINOISE

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

China Beijing International Mining Exchange a lancé le 16 janvier la première plate-forme d'échanges de minerai de fer, en association avec la China Iron and Steel Association et la Chambre de commerce des importateurs et exportateurs de métaux, minerais et produits chimiques. Un moyen pour la Chine de tenter de reprendre la main sur un négoce dominé par trois géants brésilien et australiens. Une autre Bourse, GlobalORE, avait déjà été créée à Singapour avec le soutien de BHP Billiton.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte