Une bouffée d’hydrogène pour La Poste

Trois HyKangoo hybrides de La Poste rouleront en Franche Comté à partir du début de l’année 2014. Les voitures embarqueront  une pile à hydrogène de Symbio FCell en complément des prolongateurs d’autonomie pour les véhicules.

Partager
Une bouffée d’hydrogène pour La Poste
Le Renault Kangoo de La Poste

Trois Renault Kangoos Z.E. utilisées par la Poste vont être équipées d’un kit prolongateur d’autonomie pile à hydrogène de Symbio FCell. Elles associeront leurs batteries standards de 22 kWh avec une pile à hydrogène de 1,75 kg, soit une autonomie supplémentaire d’environ 175 km. Sans elle, les batteries standards permettent de rouler environ 120 km en conditions optimales. L’hydrogène est stocké dans les réservoirs à 350 bars, puis fourni comme combustible à la pile à hydrogène. L’autre combustible, l’oxygène, est directement prélevé dans l’environnement de la voiture par un filtre à air. Avec l’hydrogène et l’oxygène, la pile à combustible produit de l’électricité et de l’eau à un rendement de 50 % environ. L’électricité peut être utilisée ensuite pour faire fonctionner le moteur électrique.

Comme alternative au stockage de l’énergie nécessaire au fonctionnement du moteur électrique dans les batteries, la pile à hydrogène possède plusieurs avantages. « Lorsqu’il fait froid, près d’1/4 de la batterie électrique est utilisée pour chauffer le véhicule, tandis que l’impact sur les performances chimique de la batterie peut encore diminuer de 30 % l’électricité disponible pour le moteur. Les piles à combustibles quant à elles craignent moins le froid et la chaleur fatale émise lors de son fonctionnement peut être récupérée pour le chauffage, » explique Bertrand Chauvet, directeur du marketing de Symbio FCell.

La pile à combustible de Symbio FCell

Seuls deux véhicules en France ne roulent qu’à l’hydrogène

Pourtant, La Poste ne fait pas le choix d’un véhicule « tout hydrogène ». En France, seuls deux véhicules ne roulent qu’à l’hydrogène, depuis quelques jours chez Air Liquide à Sassenage, près de Grenoble. Le F-city de Michelin et FAM Automobiles fut quant à lui en 2011 le premier véhicule hybride immatriculé embarquant une pile à combustible tandis que depuis janvier 2013, deux Renault Kangoos Z.E. équipées par une PAC de SymbioFcell roulent déjà pour Solvay. Si, à leur instar, La Poste ne fait pas le choix d’un véhicule tout hydrogène, c’est pour une question de coût. « Dans les mêmes conditions d’industrialisation que les systèmes de batteries utilisés dans le Kangoo Z.E, soit environ 100 000 unités par an, le coût d’une pile à combustible est estimé à 13 000 euros. Le système de batteries vaut 15 000 euros, mais dispose déjà effectivement de ces conditions d’industrialisation et bénéficie ensuite d’une électricité très peu chère, soit environ 2,50 euros pour recharger les batteries », détaille Bertrand Chauvet. 2,50 euros pour recharger des batteries de 22 kWh, soit l’équivalent d’environ 120 km en bonne conditions, cela fait une belle différence avec l’hydrogène qui vaut aujourd’hui 10 euros le kg (environ 100 km). Le système hybride a donc été spécialement dimensionné pour les besoins du groupe La Poste, dont la majorité des véhicules de livraison font entre 100 et 200 km par jour. Il nécessitait donc de rajouter un gain d’autonomie aux batteries pour remplacer les véhicules diésel par des véhicules électriques. A terme, les acteurs de la filière ont pour objectif de descendre à un coût de 5 euros le kg d’hydrogène et de faire rouler des véhicules tout hydrogène avec des réservoirs de 5 kg à 700 bars, soit près de 500 km d’autonomie.

Les trois premiers véhicules serviront de test avant d’envisager des flottes plus importantes de véhicules de La Poste embarquant des PAC. C’est pourquoi l’entreprise les a placés sur des tournées de livraison aux conditions particulièrement difficiles, à Luxeuil-les-Bains en Haute Saône et à Dole dans le Jura. Les démarrages en côte y sont très nombreux et les arrêts très fréquents. Une affaire à suivre, plusieurs collectivités locales ont fait part à SymbioFCell de leur désir de s’équiper en véhicules hybrides dès l’année prochaine.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

66 - Banyuls-sur-Mer

Création d'un pavillon d'accueil au centre régional de la Sommellerie

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS