Une architecture entre terre et ciel pour le nouveau chai du château Haut-Bailly

Vin et design peuvent faire bon ménage. En témoigne le nouveau chai du château Haut-Bailly, à Leognan (Gironde), livré à l’issue d’importants travaux.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Une architecture entre terre et ciel pour le nouveau chai du château Haut-Bailly
Le nouveau chai est semi-enterré. Un ascenseur donne accès au toit.

A Leognan (Gironde), émerge du sol un bâtiment aux deux-tiers enterré, tout en courbes, résolument moderne, contrastant immédiatement avec le domaine du Château Haut-Bailly, sur lequel il est situé. Sans pour autant prendre le pas visuellement.

Conçu par l’architecte Daniel Romeo, le nouveau chai destiné à accueillir la production du grand cru classé de Bordeaux se compose d’un dôme de 38 mètres de diamètre, sans structure porteuse, surmonté d’arbres et de graminées. 2000 mètres carrés d’emprise au sol ont été délimités pour la construction de l’ouvrage, effectuée par la filiale sud-ouest de Spie Batignolles.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un radier (dalle porteuse) composé de 1100 mètres cubes de béton a été coulé, avant la construction du bâtiment (un sous-sol regroupant des locaux techniques et le chai à barriques, le rez-de-chaussée pour les cuves puis une mezzanine dédiée à une salle de dégustation). Au sous-sol, la température s’établit naturellement à 17 degrés. 32 semi-remorques de coffrages ont par ailleurs été nécessaires à la réalisation du dôme de 900 mètres cubes de béton blanc, coulé durant quatorze heures en juillet 2019.

54 cuves logées dans le bâtiment

Démarrés en septembre 2018 et achevés fin 2020 avec la mise en fonction du bâtiment, les travaux ont été marqués, préalablement, par de multiples reconfigurations des plans assurées par l’entreprise de BTP. Spie Batignolles a ainsi suggéré de supprimer 16 poteaux sur les 56 initialement prévus, en recalculant la portance des poutres.

Dans le cuvier, à la demande de l’architecte, 8 poteaux initialement prévus ont aussi été supprimés. 20 000 mètres cubes de terres ont été excavées et redirigées vers les propriétés voisines. 54 cuves ont pris place à l’intérieur du bâtiment - elles accueilleront, dans quelques semaines, le millésime 2021. Préoccupations environnementales obligent, le chai est certifié HQE Excellent.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS