Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Un vieux serpent de mer en défense

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le rapprochement du français Nexter et de l’allemand Krauss-Maffei Wegman (KMW) est une révolution à l’échelle de l’Europe de la défense. Et l’aboutissement d’un serpent de mer.

Un vieux serpent de mer en défense © pascal guittet ; D.R.

En 2006, Giat Industries (le Groupement industriel des armements terrestres, issu de la fusion des activités d’armement terrestre de l’État en 1971, et transformé en compagnie nationale en 1990) termine une vaste restructuration.

Giat, qui enregistre pour la première fois des bénéfices devient Nexter. Son patron d’alors, Luc Vigneron, évoque une alliance vitale à l’échelle européenne à l’horizon 2015, au vu de la baisse jugée inéluctable des budgets de défense…

Un rapprochement pressenti

La rumeur d’un rapprochement avec KMW autour d’un programme de blindé européen ressort périodiquement. Nexter se scinde en quatre filiales sur les métiers d’avenir : charges et artilleries, munitions, maintenance mécanique, maintenance électrique. En 2013, nouvelle vague de concentration, mais toujours franco-française : Nexter reprend la société nationale de poudres et explosifs et le fabricant d’uniformes Boyé Technologie.

Plusieurs rapprochements échouent : avec[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3385-3386

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3385-3386

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 de L’Usine Nouvelle

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle