Quotidien des Usines

Un tiers des industriels comptent utiliser le CICE pour embaucher

, , , ,

Publié le , mis à jour le 04/04/2014 À 07H22

Les entreprises françaises comptent en majorité utiliser le Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) pour investir et embaucher davantage en 2014, si l'on en croit l'Insee.

Un tiers des industriels comptent utiliser le CICE pour embaucher

Dans une étude intégrée à sa dernière note de conjoncture publiée jeudi, l'Insee indique qu'une entreprise sur deux - 53% dans les services et 46% dans l'industrie - considère que le CICE aura un effet sur son niveau d'investissement cette année. La proportion monte à 68% dans le secteur de l'hébergement-restauration et 75% dans les activités de services administratifs et de soutien.

S'agissant de l'emploi, 43% des entreprises de services et 31% de celles de l'industrie évoquent un effet sur son niveau. Là encore, elles sont plus nombreuses dans les activités de services administratifs et de soutien (68%).

faible effet sur les salaires

L'effet du CICE sur les niveaux de salaires et les prix de vente serait en revanche plus faible. Dans les services, 38% des entreprises l'utiliseraient pour augmenter les salaires (20% dans l'industrie) et 29% pour baisser leurs prix de vente (21% dans l'industrie).

Cette étude est fondée sur les réponses de 8 000 entreprises interrogées en janvier par l'Insee, qui fait état d'un taux de réponse de l'ordre de 50% dans l'industrie et 40% dans les services.

Son intérêt réside dans le fait que le gouvernement a insisté pour ne réclamer aux entreprises aucune contrepartie à la mise en place du CICE, un crédit d'impôt proportionnel à la masse des salaires inférieurs à 2,5 smic d'un montant global de 20 milliards d'euros sur 2014 et 2015.

Le CICE devrait être reconduit dans le cadre du "pacte de responsabilité" dont les détails, notamment une nouvelle baisse de charges des entreprises de l'ordre de dix milliards d'euros liée à des engagements en matière d'investissement et d'emploi, seront prochainement connus.

Avec Reuters (Yann Le Guernigou, Yves Clarisse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte