Un système programmable pour la désinfection des surfaces

La société Devea commercialise son nouvel appareil pour la désinfection des locaux à atmosphère contrôlée. Il permet de programmer et d'assurer une traçabilité accrue des procédures de désinfection.

« Nous sommes la seule société sur le marché proposant un appareil de désinfection basé sur la technologie du disque tournant et qui assure une brumisation sèche ». C'est en ces termes que Jean-Marc Evanno, président de la société Devea, présente son modèle Phileas 100. Il s'agit d'un système de désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA). Visant notamment le secteur pharmaceutique, l'appareil est conçu pour des applications de désinfection de salles, de zones à atmosphère contrôlée (ZAC), de laboratoires et de zones à risques.

Constituant une alternative aux systèmes de désinfection par effet Venturi ou par vapeur, le Phileas 100 s'appuie sur une technologie brevetée de nébulisation d'un produit désinfectant. « L'appareil s'appuie sur l'utilisation d'un disque tournant à haute vitesse jusqu'à 50 000 tours par minute. Le liquide désinfectant est conduit sous le disque via une pompe péristaltique. La force centrifuge générée par la rotation du disque crée alors une dépression qui plaque le liquide sous le disque avant d'être éjecté sous forme de gouttelettes », explique Jean-Marc Evanno. Avant d'ajouter : « L'un des principaux avantages de notre système est qu'il nébulise des gouttelettes au calibrage constant (entre 5 et 10 microns), ce qui permet de distribuer uniformément la quantité de désinfectant, contrairement aux systèmes de nébulisation à effet Venturi qui utilisent une buse et de l'air comprimé ».

Le Phileas 100 dispose de deux têtes de diffusion d'un débit de 1,5 litre par heure chacune. « Ces têtes peuvent fonctionner indépendamment l'une de l'autre pour traiter des espaces allant jusqu'à 500 m3 », indique Jean-Marc Evanno. Le système Phileas de Devea offre la possibilité d'employer deux sortes de liquides désinfectants : soit du peroxyde d'hydrogène à 6 % (02Safe), soit un mélange de peroxyde d'hydrogène à 5,2 % et d'acide peracétique à 0,08 % (ApaSafe). « L'emploi de ces deux types de désinfectants offre plusieurs avantages. D'une part, il n'y a pas d'effet corrosif au vu des concentrations employées. De plus, elle évite le dépôt de résidus, que l'on peut trouver par l'ajout de produits chimiques pour stabiliser certains désinfectants. Enfin, les produits désinfectants utilisés dans le Phileas 100 sont stables dans le temps, et peuvent être stockés durant trois ans sans risque de dégradation », développe le président de Devea. En outre, le Phileas 100 est équipé d'un programmateur intégré, offrant à l'utilisateur la possibilité de choisir la dose de désinfectant, la durée de diffusion et la date du traitement. L'appareil dispose également d'un port USB afin de pouvoir exporter les données de diffusion et ainsi assurer une traçabilité accrue. « Le souhait de Devea était également de proposer un système d'une conception simple, afin qu'il soit utilisable par tous les industriels sans qu'il y ait besoin de connaissances spécifiques », affirme Jean-Marc Evanno.

Une deuxième génération d'appareils prévue

À ce jour, le Phileas 100 connaît un vif succès aussi bien sur le territoire national qu'à l'international. « Les ventes de l'appareil se partagent équitablement entre la France et les autres pays du monde. Avant, la DSVA était une technologie employée essentiellement en France. Mais ces dernières années, il y a une internationalisation de la demande provenant de laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques, en particulier en Asie, en Inde et en Australie, en raison de sa facilité d'emploi et de l'absence de danger pour l'utilisateur», explique Jean-Marc Evanno. Pour perpétuer le succès du Phileas, la société Devea envisage déjà de mettre au point une deuxième génération. « Cette future gamme comportera de nombreuses améliorations, en termes de performances, d'aéraulique et de traçabilité », indique le dirigeant. Concernant les performances, l'objectif est de travailler sur une meilleure qualité de brouillard et sur le débit afin de réduire le temps de traitement tout en gardant une haute qualité de désinfection des surfaces. En outre, Devea souhaite rendre la maintenance de l'appareil encore plus simple en travaillant sur la création de modules composant les appareils. « En ce qui concerne la traçabilité, nous réfléchissons à un export de données de diffusion via le réseau sans fil wifi, ce qui permettra de se passer de port USB », précise Jean-Marc Evanno.

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU PHILEAS 100

Volume maximal : 500 m3 Débit de l'appareil : 3 l/h Granulométrie : 5 à 10 microns Alimentation secteur : 220 V Vitesse de rotation du plateau : 55 000 tr/min Contenance de l'appareil : 5 l Dimensions (L x l x h) : 70 x 34 x 80 cm Poids : 15 kg Matériau : Plastique Fonctionnalités : démarrage différé de l'appareil, paramétrage du temps de diffusion, suivi des volumes diffusés par les têtes, exportation du rapport de diffusion via port USB, etc.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Produits d'hygiène

Filtre hepa pour sèche-mains automatique

PRO SIGNALISATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS