Un standard pour le commerce électronique

Publié le

Dossier Prochain langage pour la création de documents sur le Web, XML permet plus largement d'organiser et d'échanger des données. Les acteurs du commerce électronique l'adoptent.

Un standard pour le commerce électronique

Sommaire du dossier

C'est un signe qui ne trompe pas : IBM, Oracle, Microsoft, Sun, Netscape..., les grands acteurs de l'informatique, qui tous misent sur l'explosion du commerce électronique, ont annoncé leur ralliement à XML. Tous promettent la sortie de logiciels qui prendront en compte la nouvelle norme, en cours de définition. XML (Extensible Markup Language) est d'abord le successeur désigné du fameux langage HTML, utilisé par les créateurs de documents sur les sites Web du monde entier. Mais, si le nouveau " standard ", élaboré par le World Wide Web Consortium (W3C), excite tant les industriels de l'informatique, c'est parce que son champ d'application est en fait bien plus large. XML, par sa puissance de structuration des données, et grâce à sa normalisation, pourrait bien devenir une sorte de langage universel pour les échanges et le commerce électroniques. Le nouveau langage a pour mission première de remédier aux lacunes de HTML. En gros, alors que HTML est limité et statique, XML sera dynamique et extensible à l'infini : les liens " hypertexte " entre les pages peuvent changer en fonction du contexte, et le nouveau langage permet d'inventer à loisir des structures de documents spécifiques à un métier ou à une application. Mais, au-delà, les caractéristiques de XML l'ont propulsé rapidement au centre des applications informatiques de demain. Netscape, par exemple, vient d'annoncer que ses logiciels de commerce électronique se fonderont sur la nouvelle norme afin de faciliter les transactions sur le Web. Microsoft promet lui aussi que sa stratégie en matière de commerce électronique passera désormais par XML. Son ennemi juré, Sun, se propose de donner à son langage Java les moyens de traiter des données au format XML. Les plates-formes et logiciels de commerce électronique (Commerce One, Open Market) adhèrent à la norme XML. Pour des applications plus générales, des serveurs de données (chez Software AG...) et des serveurs d'applications (Net@way...) XML arrivent sur le marché. L'année 1999 devrait être riche en annonces commerciales autour du nouveau standard.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte