Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Un Ricard Plantes Fraiches, sinon rien

Cédric Soares ,

Publié le , mis à jour le 26/03/2018 À 19H51

Pernod Ricard a lancé, dimanche 25 mars, le Ricard Plantes Fraiches. L’alcoolier français signe la première innovation sur la marque de pastis depuis sa création en 1932. L’opération est stratégique pour le second groupe mondial de spiritueux face à un marché des alcools anisés français en berne.

Un Ricard Plantes Fraiches, sinon rien © Steffen Ramsaier - Flickr - CC

 

Un classique de l’apéritif vit une petite révolution. Pernod Ricard a lancé dimanche 25 mars le Ricard Plantes Fraiches. Pour le numéro deux mondial des alcools et spiritueux, il s’agit de la première innovation sur la marque de pastis depuis sa création en 1932. 

L’alcoolier a remplacé dans sa nouvelle recette la badiane (anis étoilé) par une variété de fenouil aromatique. La marque s’approvisionne sur une exploitation de 800 km2 située sur le plateau de Valensole (Alpes-Hautes-Provence). Les plantes sont distillées sous 24 heures, sur leur lieu de récolte. Ricard ne communique pas sur le site de production de sa nouvelle recette. En toute vraissemblance elle devrait être réalisé dans l'usine de Bessan, près de Montpelier (Hérault). Le site fermera ses porte d'ici fin 2018. L'activité pourrait être transférée vers les sites de Lormont (Gironde) ou Vendecille (Nord).

Selon Pernod-Ricard, cette boisson "se distingue des apéritif anisés existants par un profil organoleptique "anisé-végétal" ". La composition de la boisson contient moins de réglisse. Le changement, notable au goût, l’est aussi en apparence. Le Ricard Plantes Fraiche arbore une teinte plus claire que la version classique.

Un lancement stratégique 

Pernod Ricard joue gros avec ce lancement. La marque Ricard avec 4,8 millions de caisses de 9 bouteilles (43,2 millions de litres) vendues à travers le globe, sur l’exercice 2016-2017, se classe quatrième marque internationale du groupe français. A elle seule, elle réalise 445 millions d’euros de chiffres d’affaires sur le dernier exercice (sur 9 milliards d’euros à l’échelle du groupe). Près de 90% de l’activité est réalisée en France.

Si la marque, avec 51% de parts de marché est leader dans l’hexagone, elle fait face à un segment des apéritifs anisés avec alcool en berne. L’institut de mesure Nielsen enregistre une baisse tant dans les réseaux de distribution (-10,6 % entre octobre 2016 et novembre) que dans le circuit cafés-hôtels-restaurants (-5,5% en 2017 par rapport à 2016).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle