Un retrait des équipements Huawei coûterait des milliards au britannique Vodafone

LONDRES (Reuters) - L'opérateur mobile Vodafone estime que le coût du retrait des équipements fabriqués par le chinois Huawei de son réseau britannique se chiffrerait en milliards et se traduirait par de fortes perturbations pour ses clients si le gouvernement impose un calendrier trop serré.
Partager
Un retrait des équipements Huawei coûterait des milliards au britannique Vodafone
L'opérateur mobile Vodafone estime que le coût du retrait des équipements fabriqués par le chinois Huawei de son réseau britannique se chiffrerait en milliards et se traduirait par de fortes perturbations pour ses clients si le gouvernement impose un calendrier trop serré. /Photo d'archives/REUTERS/Thilo Schmuelgen

Andrea Dona, responsable des réseaux de Vodafone UK, a déclaré jeudi devant une commission parlementaire que l'opérateur britannique aurait donc besoin d'un "délai raisonnable" de plusieurs années pour mettre en place toute restriction supplémentaire à l'égard du groupe chinois.

Il a précisé que devoir remplacer les équipements Huawei aurait un coût "à un chiffre en milliards".

Son concurrent BT a déclaré devant la même commission qu'il lui faudrait au moins cinq ans, idéalement sept, pour retirer les équipements Huawei de ses réseaux.

La Grande-Bretagne a accordé un rôle limité à Huawei dans le déploiement de ses futurs réseaux de téléphone mobile de cinquième génération (5G), mais le gouvernement a depuis fait savoir que cette décision pourrait être revue en fonction des répercussions des nouvelles sanctions américaines, qui pourraient pénaliser sa capacité à fournir des équipements fiables.

Le Premier ministre Boris Johnson devrait trancher sur ce dossier d'ici la fin du mois.

L'administration de Donald Trump a décidé de restreindre les livraisons de semi-conducteurs à Huawei, en contraignant les entreprises étrangères utilisant des équipements de fabrication de semi-conducteurs d'origine américaine à obtenir une licence des Etats-Unis pour pouvoir vendre certains composants au groupe chinois.

Huawei est depuis longtemps au coeur d'un différend entre les Etats-Unis et la Chine sur le contrôle des hautes technologies. Washington tente de convaincre ses alliés d'exclure le groupe chinois de la 5G, en arguant du fait que ses équipements pourraient faciliter les activités d'espionnage chinoises, ce que le groupe chinois conteste.

(Paul Sandle; version française Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS