Un recrutement raté, c'est un client perdu!

Submergées par les demandes, les directions des ressources humaines négligent les candidatures. De mauvaises pratiques qui rejaillissent sur les entreprises et leur font perdre des clients, selon une enquête réalisée par la société SHL.
Partager
Un recrutement raté, c'est un client perdu!

La crise et la hausse du nombre de demandeurs d’emplois ont eu de multiples répercussions dans les entreprises et n’ont pas épargnés les services RH. La qualité du recrutement s’en est ressentie et porte désormais atteinte à l’image de marque des entreprises. Société internationale fournissant des outils et services dans le domaine de l´évaluation des comportements et des aptitudes ou capacités professionnelles, SHL a réalisé une enquête sur les méthodes de recrutement et leur impact sur l’image des entreprises. Menée auprès de 1600 adultes, dont 511 recruteurs au mois de mars 2010, elle révèle que les départements de ressources humaines sont submergés par les demandes. Par manque de temps ou d’organisation, ces services se montrent incapables d’accuser réception des candidatures (19%), de faire un retour auprès des candidats vus en entretien (17%) ou même de leur faire savoir si leur profil intéresse l’entreprise (15%).

Un candidat est aussi un client potentiel et un prescripteur

Ce manque de considération, véhiculé auprès des proches ou via Internet et les réseaux sociaux, rejaillit sur l’image de l’entreprise qui a publié l’annonce ou reçu un candidat sans donner une suite quelconque à l’entretien. Ainsi, un quart des 25/35 ans seraient ensuite prêts à boycotter une marque qui les a déçus lors d’une expérience de recrutement. Ces sondés se disent même prêts à modifier leurs habitudes de consommation en « boycottant » la marque. Candidats mais aussi clients potentiels de l’entreprise, ils s’apparentent à des consommateurs perdus et peuvent entraîner dans leur déception une partie de leur entourage. En revanche, un candidat éconduit et dont le refus a été motivé livre une opinion différente. En effet, un tiers des personnes interrogées affirme avoir une image positive d’une entreprise, même après avoir été écartées du recrutement, à condition que les méthodes aient été bien exécutées. Cette étude mentionne que les rares entreprises parvenant à gérer au mieux leur recrutement ont ainsi tendance à établir autour de leur marque une communauté de « fans ». Selon David Leigh, CEO du Groupe SHL “maintes entreprises ne savent tout simplement pas gérer l’augmentation actuelle du nombre de candidatures, suite à quoi des processus qui étaient la norme autrefois, sont à présent négligés, ce qui est déplorable. A son tour, ceci a un impact direct sur l’image de l’employeur et il en ressort que les candidats décrochent. Lorsque de jeunes candidats insatisfaits font appel à la concurrence pour le restant de leurs jours, il s’agit d’une très mauvaise opération pour l’entreprise. Soigner son recrutement fait donc partie intégrante de la réputation de l’entreprise et de son image de marque.

Sibylle Lhopiteau

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS