Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Un PSE pour Mahle Behr France à Rouffach

, ,

Publié le

La direction de l’équipementier Mahle Behr France de Rouffach (Haut-Rhin) a annoncé le lancement d’un plan de sauvegarde de l’emploi et la négociation d’un accord de compétitivité qui vise à baisser les coûts de production de 8 %.

L’annonce effectuée par la direction de Mahle Behr France le 28 janvier devant un comité d’entreprise extraordinaire à Rouffach (Haut-Rhin) n’est pas une surprise : l’échec d’un accord sur le maintien de l'emploi a conduit à une nouvelle procédure sur ce site qui compte 869 salariés et une trentaine d’intérimaires. La direction n’a pas commenté les informations en provenance des syndicats selon lesquelles la baisse des coûts consécutive à l’accord de 2013 n’a conduit à aucune amélioration des ventes du fabricant de climatisation pour l’automobile. 159 salariés ont quitté le site suite à l’ accord sur le maintien de l'emploi, bien plus qu’attendu par l’entreprise, qui a embauché une cinquantaine de salariés pour ne pas perturber la production.

PSE et compétitivité

Le PSE annoncé devant le comité d’entreprise est lié à une nouvelle amélioration de la compétitivité de 8 %. "Les salariés ont accepté les licenciements, un gel des salaires pendant deux ans et l’abandon de cinq jours de RTT. Ils craignent devoir consentir à de nouveaux sacrifices en pure perte", déplore Denis Pieczynski, délégué syndical UNSA.

La direction de Mahle Behr France annonce qu’en cas d’échec de la négociation sur l’accord de compétitivité, le plan de sauvegarde de l’emploi portera sur 180 postes au lieu de 110. Prochaine étape, une réunion avec les partenaires sociaux le 3 février pour mettre en place la négociation sur l’accord de compétitivité. De source syndicale, il est précisé que le plan de sauvegarde de l’emploi ne concernera pas le bureau d’études de l’usine, seulement impliqué par l’accord de compétitivité. L’usine de Rouffach annonce un chiffre d’affaires de 255 millions d’euros en 2014, "en légère baisse en 2015" selon la direction.

Didier Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle