Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un protocole d’accord pour sortir du conflit MyFerryLink

, ,

Publié le , mis à jour le 25/08/2015 À 15H58

La Scop SeaFrance, Eurotunnel et le danois DFDS ont rédigé un protocole d'accord "tenant compte des intérêts des différents acteurs". Huit heures de discussions ont été nécessaires.

La résolution du conflit autour de la reprise de MyFerryLink est enfin en bonne voie. Lundi 24 août, une réunion provoquée par Alain Vidalies a abouti à la rédaction d’un protocole d’accord. Les discussions autour de la table du secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche n’ont pas dû être simples, leur durée en atteste. "Après huit heures de discussions constructives, un projet de protocole d’accord a été rédigé, tenant compte des intérêts des différents acteurs, indique le communiqué officiel. Chaque partie doit désormais consulter ses instances sur ce projet."

Nouvelle vie pour le Berlioz et le Rodin

Alain Vidalies a précisé que le texte initial a été fortement amendé. Une manière de répondre aux informations publiées lundi matin par La Voix du Nord, qui indiquait que 392 salariés sur les 487 de la Scop SeaFrance, qui exploite la compagnie MyFerryLink, seraient repris. Il faut désormais attendre le 31 août et la finalisation du protocole pour en savoir plus. La solution pourrait passer par la reprise de salariés par Eurotunnel dans le cadre du renforcement de la sécurité à l’entrée du tunnel, en plus de ceux qui travailleront sur le "Nord-Pas-de-Calais", le ferry conservé par Eurotunnel.

Si les marins de la Scop suivent les recommandations des négociateurs, ils devraient arrêter de retenir le "Berlioz" et le "Rodin", bloqués depuis le 2 juillet dans le port de Calais. Les deux ferries rachetés par DFDS pourront alors commencer leur nouvelle vie au sein de la flotte de la compagnie maritime danoise.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle