Un projet de reprise pour Jean Caby, le charcutier en redressement judiciaire à Saint-André-lez-Lille

Le tribunal de commerce de Lille (Nord) métropole a accordé un sursis à Jean Caby. En redressement depuis décembre 2017, le producteur de saucisses et de charcuterie basé à Saint-André-lez-Lille (Nord) a suscité l’intérêt de repreneurs potentiels. Nouvelle audience le 6 juin.

Partager
Un projet de reprise pour Jean Caby, le charcutier en redressement judiciaire à Saint-André-lez-Lille
En redressement depuis décembre 2017, Jean Caby a suscité l’intérêt de repreneurs potentiels.

Trois semaines. C’est le délai que les juges du tribunal de commerce de Lille métropole se sont donnés pour étudier le projet de reprise de Jean Caby, le charcutier basé à Saint-André-lez-Lille (Nord), en redressement judiciaire depuis le 4 décembre 2017. Ce projet de reprise a été présenté en dernière minute par des industriels de l’agro-alimentaire, dont le nom n’a pas été révélé à l’issue de l’audience de ce mercredi 16 mai, pourtant présentée comme celle de la dernière chance.

On saura le 6 juin, à la fin de cette période d’observation, si le tribunal de commerce valide le projet de reprise, en lien avec les actionnaires actuels. "Avec ce repreneur de dernière minute, c’est un début d’espoir, nous voyons le bout du tunnel, a confié Mouloud Hamara, délégué syndical CGT, cité par le quotidien Nord éclair. Le tribunal a compris notre angoisse. Il a saisi l’enjeu pour les 240 salariés qui ont toujours travaillé dans la saucisse et se retrouveraient au chômage en cas de liquidation."

Jean Caby tarde à quitter son site historique du centre-ville, vétuste et peu adapté à la croissance de sa production et à ses diversifications. L’industriel prévoit de transférer sa production à Comines, à quelques kilomètres, dans un site moderne qui lui permettra d’importants gains de productivité. Après avoir frôlé la disparition, le leader de la saucisse cocktail investit dans ce projet 35 millions d’euros, un montant proche de son chiffre d’affaires annuel (43 millions d’euros en 2017). L’entreprise dispose d’une bonne notoriété et d’un carnet de commandes plein, mais souffre d’une trésorerie tendue. C’est ce grand écart qui avait conduit le tribunal de commerce de Lille métropole à décider du redressement judiciaire, avec une poursuite d’activité de six mois.

Le futur site industriel, sur 10 000 m², devrait permettre des gains de productivité. Doté d’une forte notoriété et d’un carnet de commandes bien rempli (pour des enseignes comme Mc Donald’s et Ikea, ou pour la grande distribution), le groupe s’est essayé à de nouveaux produits, comme la saucisse barbecue précuite. "On a des clients et des contrats. Il y a de l’espoir. Les juges ont estimé que l’entreprise est viable", assurait Mouloud Hamara en décembre. On saura le 6 juin s’ils ont le même avis.

Mathieu Hébert

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

JEAN CABY

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS