"Grand EDF" intégré et grandes ambitions dans les renouvelables sont-ils encore compatibles?

Rejeté tant par Bruxelles que par les salariés, le projet Hercule de réorganisation d’EDF en trois entités est dans une impasse. Pour sortir du statu quo tout en gardant un groupe intégré, l’exécutif et la direction d’EDF vont peut-être devoir revoir à la baisse leurs ambitions internationales dans les renouvelables et rendre plus "indépendants" EDF Commerce, les renouvelables et les services, comme Enedis et RTE en leur temps.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF est déjà un grand groupe intégré de plus de 168 000 salariés, aux grandes ambitions internationales dans le nucléaire, l'hydraulique, le solaire et l'éolien via plus de 25 filiales à l'étranger.

Le projet "Hercule" de réorganisation d’EDF cochait pourtant toutes les cases. En créant un EDF bleu 100 % public comprenant les activités nucléaires, de gestion de réseau (RTE) et l’international, il permettait de faire accepter à la Commission européenne à Bruxelles sa réforme du mécanisme de l’Arenh (Accès régulé à électricité nucléaire historique), qui pénalise EDF au profit de ses concurrents fournisseurs d’électricité. L’idée avancée est de revaloriser le prix autour de 48 euros le MWh, contre 42 euros depuis 2011. Un tarif rehaussé qui s'appliquerait à toute la production d’électricité nucléaire française d’EDF avec le parc actuel, EPR de Flamanville 3 (Manche) compris, et non plus uniquement sur les 100TWh historiques. Les revenus perçus doivent permettre à EDF de financer la maintenance du parc et la prolongation des réacteurs, malgré la dette de 42 milliards d’euros qui plombe le groupe. Et la garantie de l’État devrait rassurer des investisseurs pour la construction du nouveau nucléaire.

L'atout Enedis difficile à jouer

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement