Un procédé en béton pour recycler les composites

Issus de l'aéronautique, des matériaux composites en fibres de carbone ont été broyés avant d'être incorporés dans du béton perméable. Après une série de tests, les chercheurs de l'université de Washington ont constaté que le procédé renforce les propriétés mécaniques du béton, tout en conservant une perméabilité "acceptable".

Partager
Un procédé en béton pour recycler les composites
Les porosités moyennes des échantillons de béton perméable renforcé sont comprise entre 23.6 % et 27.1 %. Des valeurs comparables à celle de l'échantillon non renforcé.

Une équipe de l’université de Washington a recyclé des matériaux composites à base de fibres de carbone pour renforcer du béton perméable. Dans un article publié dans l’édition de mars de la revue Journal of Materials in Civil Engineering, ils indiquent que les propriétés mécaniques du béton ainsi formé sont largement améliorées. Issues de l’industrie aéronautique, les chutes de matériau composite ont été fournies par Boeing. Raffinées mécaniquement, elles ont été réduites en particules de quelques millimètres avant d’être incorporées à des concentrations différentes dans trois échantillons de béton perméable. Ceux-ci ont été comparés à un échantillon test, sans fibre de composite ajoutée.

Avec une porosité comparable à celle de l’échantillon test, le béton perméable modifié est néanmoins plus léger. Même si l’ajout de fibres fait diminuer la perméabilité, le taux d’infiltration dans les échantillons reste « acceptable », car supérieur à 1200 cm/h selon les chercheurs. Lors de tests effectués sur 7 et 28 jours, les résistances à la traction et à la flexion sont bien meilleures que celles de l’échantillon test, tandis que la résistance en compression est comparable. Enfin, un test d’abrasion a révélé que le béton perméable résiste bien mieux lorsqu’il contient des fibres de composite.

Le béton perméable laisse l’eau s’infiltrer dans le sol et facilite sa gestion en cas de forte pluie. Il est fabriqué à partir de granulats grossiers de tailles comprises entre 1 et 2 cm et en minimisant les particules les plus fines. Les pores ainsi créés laissent certes passer l’eau, mais ils dégradent généralement les propriétés mécaniques du béton. D’où l’intérêt d’ajouter des éléments pour le renforcer. Les chercheurs indiquent dans leur publication que la demande globale pour les matériaux composites s’est accélérée. « Cela fait croître le volume de matériaux de haute valeur qui ont un besoin urgent de recyclage chez les industriels de l’aéronautique, de l’automobile et du sport. »

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS