Un plan pour sauver les derniers bérets de Beatex

Social

Partager

Sort en suspens pour les 67 salariés de la dernière fabrique de bérets basques en France, implantée à Oloron (Pyrénées-Atlantiques). C'est le 25 mars prochain que les juges du tribunal de commerce de Pau rendront leur verdict sur cette entreprise qui affiche un passif d'un million d'euros.

Hier, le tribunal a examiné le projet de reprise de la PME porté par Pierre Lemoine, directeur général de Laprade, installée à Arudy. Son plan concernerait quelque 31 salariés et quelques postes de VRP. L'objectif est de muscler fortement le service export notamment en Europe du Nord. Pour l'heure la Beatex vend 90 % de sa production en France. La fabrication de bérets (essentiellement des bérets militaires) et de coiffures en laine seraient gardés sur l'usine d'Oloron.

Du côté des salariés, on retient son souffle. « C'est la seule piste de reprise. Nous sommes en redressement judiciaire depuis quasiment un an » note une ouvrière. Même si ce plan de la dernière chance aboutissait, quelque 35 salariés seraient à la rue.

De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS