Un plan emploi ambitieux pour Barack Obama

A la page du 8 septembre, sur l'agenda de Barack Obama, la présentation d'un plan d'actions pour redynamiser le marché du travail aux Etats-Unis. Le discours du président américain devant le Congrès porte sur un projet de loi appelé The American Jobs Act.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un plan emploi ambitieux pour Barack Obama

Selon les informations de la chaîne américaine Fox News, le programme présenté par le chef de l'Etat américain s'articule autour de 3 grandes orientations : réaliser des dépenses d’infrastructures, créer des allégements fiscaux et réformer l’assistance chômage. Parmi les idées avancées figurent notamment moins de taxes sur les salaires et un meilleur dispositif de formations.

Dans les colonnes du Washington Post, l'entrepreneur et universitaire Vivek Wadhwa milite pour la formation continue : "La seule façon nous pouvons conserver le plein emploi et maintenir notre leadership est de constamment s’améliorer en productivité et en compétences". Et de critiquer la proposition du président Obama d’augmenter "le nombre d’ingénieurs diplomés", une stratégie qu’il juge "basée sur la peur d’une pénurie d’ingénieurs fantasmagorique".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un autrre entrepreneur a pris la plume, lui, sur le site du New York Times pour rappeler aux politiques qu’il ne suffit pas de décider de limiter le chômage pour y parvenir. "Des emplois sont créés quand les entreprises ont des commandes. Elles ont des commandes quand les ménages consomment", rappelle-t-il. Soulignant surtout qu’en cette conjoncture, les patrons d’entreprises préfèrent avoir recours aux coûteuses heures supplémentaires plutôt que d’embaucher, une décision engageante sur le moyen terme.

La somme nécessaire pour ce programme est estimée à 400 milliards de dollars, soit plus de 286 milliards d’euros. D'autres observateurs et commentateurs tablent plutôt sur 300 milliards de dollars.

Quelle que soit la somme allouée, Barack Obama abat une carte stratégique. Un atout majeur pour l'avenir de l'emploi aux Etats-Unis, et pour l'avenir du président lui-même, à près d'un an de l'élection à la Maison blanche.

Son discours, diffusé en direct à partir de 19 heures (1 heure du matin à Paris, ci-dessous) sera également retranscrit et consultable ici, pour ceux qui tiennent à leur nuit...

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS