Un plan de relance pour le porcelainier Pillivuyt

En redressement judiciaire depuis novembre dernier, le fabricant de porcelaine du Berry bénéficie d'un plan de continuation, mais 27 emplois sur 246 sont supprimés. Les actionnaires vont réinvestir près de 2 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un plan de relance pour le porcelainier Pillivuyt

Le plan de continuation des actionnaires du porcelainier Pillivuyt a été validé par le tribunal de commerce de Bourges (Cher) mercredi 11 avril. Ce fleuron français des arts de la table, en redressement depuis novembre dernier, était aussi convoité par le groupe Haviland, et par un fonds d'investissement, Phoenix. La justice commerciale a préféré la solution la moins dure en termes d'emplois.

Les actionnaires (le capital risqueur Centre Capital Développement, Detroyes Industries et deux clients étrangers) réinvestissent près de 2 millions d'euros, dont 900 000 euros dédiés à la rénovation de l'outil industriel. Fondée en 1818 et implantée à Mehun-sur-Yèvre (Cher), cette société n'a jamais délocalisé sa production et conserve encore plusieurs tâches manuelles, comme la peinture.

Touché par la crise dès 2008, en raison de son exposition au marché américain, et enferré dans des dissensions entre actionnaires, Pillivuyt avait dû se mettre sous la protection de la justice commerciale. Ses pertes cumulées sur les trois derniers exercices approchaient 6 millions d'euros pour un chiffre d'affaires stagnant autour de 16 millions.

Les nouveaux actionnaires espèrent renforcer la productivité et développer l'export, qui atteint déjà 50 % des ventes. Le plan présenté au tribunal prévoit un retour à l'équilibre cette année.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    PILLIVUYT
ARTICLES LES PLUS LUS