Un plan alternatif des salariés pour éviter la cession du site Sanofi à Porcheville

Social

Partager

Les représentants du personnel du centre de R&D de Sanofi-Aventis à Porcheville (Yvelines) ont rendez-vous lundi avec la direction du groupe afin de lui exposer leur projet alternatif pour leur site menacé de cession.

« Le groupe arguant de surcapacité de ses moyens de R&D veut céder l’établissement de Porcheville ainsi qu’un autre en Angleterre », explique Bernard Gerin, secrétaire du comité d’entreprise. Pour éviter la cession de ce site employant 200 personnes, les salariés proposent un plan reposant sur la diversification des activités.

« Notre centre est aujourd’hui spécialisé dans la santé humaine. Nous proposons de nous diversifier suivant deux autres axes qui sont la santé animale en partenariat avec le groupe Merial qui est une filiale de Sanofi-Aventis et la santé environnement, notamment ce qui concerne l’application de la directive européenne REACH. Ces nouvelles activités pourraient permettre de compenser les surcapacités », poursuit Bernard Gerin.

Selon ce dernier, la date de cession n’est pas connue et le nom d’un repreneur éventuel n’a pas été divulgué. Jean-Paul Huchon, le président de la Région Ile-de-France, qui s’est rendu sur place soutient le projet des salariés et en appelle à la responsabilité sociale du groupe pharmaceutique.

« La qualité des installations et plus encore les compétences, l’investissement, l’esprit de responsabilité de l’ensemble des salariés font de Porcheville un site tout à fait exceptionnel qui revêt une importance majeure pour la vallée de la Seine », affirme M. Huchon dans un courrier adressé à Chris Viehbacher, le directeur général de Sanofi-Aventis.

En Ile-de-France, Patrick Désavie

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

Un plan alternatif des salariés pour éviter la cession du site Sanofi à Porcheville

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS