Un pilote de Solar Impulse bloqué en Inde pour une panne... administrative

L'un des deux pilotes de Solar Impulse 2, Bertrand Piccard, et des membres de l'équipe de ce projet de tour du monde en avion sans carburant ont été retenus dans la ville indienne d'Ahmedabad à cause de formalités administratives. Dans la matinée, le pilote a finalement obtenu son précieux sésame.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un pilote de Solar Impulse bloqué en Inde pour une panne... administrative

Si le projet Solar Impulse (SI2) vise à démontrer la possibilité de faire un tour du monde dans un avion sans carburant, il a déjà prouvé qu'il est encore impossible de parcourir la planète sans connaître le moindre pépin administratif !

L'un des deux pilotes, Bertrand Piccard, et des membres de l'équipe du projet ont en effet été coincés à l'aéroport d'Ahmedabad dans l'attente de tampons sur les passeports. Comme le montre la vidéo Vine ci-dessous, l'avion a bien pu décoller ce mercredi 18 mars avec à son bord le deuxième pilote, André Borschberg. Il doit atteindre l'une des principales villes sacrées de l'hindouisme, Varanasi (également connue sous le nom de Bénarès).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Problème : Bertrand Piccard se trouvait donc dans l'incapacité de rejoindre la ville de Vanarasi en raison de ce hic administratif. Or, le pilote doit reprende les manettes du SI2 ce jeudi pour effectuer la prochaine étape et rallier Mandalay, en Birmanie. Les équipes de Solar Impulse ont diffusé une série de tweets ce mercredi pour alerter sur ce problème, avec le hashtag #SI2Passport. Ironie de l'histoire, cette affaire a lieu dans l'Etat indien du Gujarat, dirigé encore récemment par Narenda Modi, l'actuel Premier ministre... qui a déclaré la guerre à la paperasse et à la bureaucratie.

Soulagement dans la matinée, Bertrand Piccard a finalement pu obtenir le tant désiré tampon sur son passeport, a indiqué le compte twitter officiel de Solar Impulse :

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS