Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Un (petit) pas de plus vers la vente des Rafale en Inde ?

Léna Corot , ,

Publié le

Vu sur le web Le site Defense news affirme que les négociations entre la France et l'Inde a propos de la vente de 36 Rafales avancent. Les deux pays seraient notamment d'accord pour signer un accord inter-gouvernemental. Il reste cependant quelques détails à régler quant au prix et sur l'accord de compensation.

Un (petit) pas de plus vers la vente des Rafale en Inde ?
Les négociations entre l'Inde et la France pour la vente de 36 Rafales seraient presque terminées.
© Stringer India / Reuters

Les entreprises citées

La France et l’Inde se rapprochent de la conclusion d’un accord pour la vente de 36 Rafales pour un prix estimé à 9 milliards de dollars selon Defense news. Les deux pays seraient d’accord pour signer un accord inter-gouvernemental, ce qui était une des conditions posée par le gouvernement indien avant de signer un accord quelconque avec Dassault.

"Les négociations sont en cours, l’accord inter-gouvernemental et le contrat de compensation sont presque finalisés", a déclaré le ministre de la Défense indien au Parlement. Il a ensuite détaillé une partie des équipements que posséderont les Rafales : notamment la possibilité d’être ravitaillés en cours de vol et des équipement de lutte électronique intégrés dès la conception

Le prix des Rafales est en cours de négociation

Ainsi, précise Defense news, les deux parties sont d’accords sur l’armement dont disposeront les rafales et les modifications qui devront être faites sur l’avion. Le prix des Rafales est en cours de négociation ainsi que quelques détails relatifs au contrat de compensation qui permet à l’acheteur d’exiger des contreparties. Mais ces questions devraient bientôt être réglées a précisé un haut gradé de l’armée indienne à Defense news.

Dans le cadre de l’accord de compensation, d’autres compagnies françaises devraient participer pour fournir des technologies avancées comme Safran, MBDA et Thales. Et l’Inde produira une partie de l’équipement comme les missiles air-air et les missiles air-sol, précise Defense news.

Un second accord prévoit cinq ans de maintenance et de support technique.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

04/08/2016 - 19h50 -

ils n'ont pas acheté les 126 M2000 en 2003, ils n'ont pas acheté les 126 rafale F2 en 2012 après que le rafale ait gagné le MMRCA, et pour cause, le responsable de l'époque avait ordre de ne pas conclure l'affaire et faire trainer, il y a eu annulation après 8 ans de travail, puis une commande de 36 rafale F3R, l'Inde n'achètera pas de rafale, pourquoi ?, a cause des lobbying (russe,usa), qu'il est facile d'avoir toutes les spécifications sans avoir à envoyer d'espion, ça bloque Dassault qui ne peut pas négocier de contrat avec le Pakistan. Ils posent des conditions inacceptable dans le but de bloquer le contrat, Dassault ne put pas accepter, ,je sais qu'il est patient, mais Dassault perd son temps, il doit se concentrer sur les vrai clients, qui ont commandés et qui peuvent encore commandé, l'inde le fera pas pour x raison, a moins que ça amuse Dassault à se faire promener dans la maison des fou des 12 travaux d'asterix. l'alphajet a durer 22 ans de "négociation" sans succès.
Répondre au commentaire
Nom profil

22/09/2016 - 06h38 -

Vous êtes un fin analyste on dirait
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle