Un partenaire d'Apple veut agrandir son usine de mobiles en Inde

BOMBAY (Reuters) - Le sous-traitant en électronique Wistron, dont Apple est l'un des clients, a déposé une demande auprès des autorités indiennes pour agrandir son usine de Bangalore, a-t-on appris lundi auprès d'un haut responsable politique régional du pays.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un partenaire d'Apple veut agrandir son usine de mobiles en Inde

La société taiwanaise a également souhaité que sa demande soit traitée en urgence, a dit à Reuters le responsable de l'Etat de Karnataka, situé dans le sud de l'Inde. Cette annonce survient moins de deux semaines après que le Wall Street Journal a rapporté qu'Apple discutait avec le gouvernement fédéral indien sur les modalités d'une fabrication locale de ses produits.

L'Inde représente l'un des principaux marchés pour la téléphonie mobile et la part d'Apple y est inférieure à 2%. En produisant localement, le groupe américain serait autorisé à ouvrir des magasins en Inde et espérer ainsi s'y renforcer.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'Inde tente de promouvoir la fabrication de produits technologiques sur son sol avec le programme "Make in India" lancé à l'initiative du Premier ministre Narendra Modi. En juin, le gouvernement a exempté pour trois ans les distributeurs étrangers d'une nouvelle règle leur imposant que 30% des marchandises vendues soient de fabrication indienne.

"Wistron nous a contactés pour accélérer le traitement de certaines autorisations dont un agrandissement et une extension de l'usine actuelle", a dit le responsable politique. S'il n'est pas certain qu'Apple va commencer à produire en Inde, la volonté de Wistron de se développer "assez rapidement" pourrait représenter "plusieurs pas dans cette direction", a-t-il dit.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès d'Apple et de Wistron.

Pour Reuters, Sankalp Phartiyal; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS