Un nouvel investisseur appelle Danone à se séparer de son PDG Emmanuel Faber

Le fonds Artisan Partners accentue jeudi 11 février la pression sur Danone et son PDG Emmanuel Faber, en critiquant les performances du groupe tout en réclamant la dissociation des fonctions de président et de directeur général, faisant écho à une demande similaire d'un autre actionnaire.

Partager
Un nouvel investisseur appelle Danone à se séparer de son PDG Emmanuel Faber
Le fonds Artisan Partners a encore accentué jeudi 11 février la pression sur Danone et son PDG Emmanuel Faber.

Le fonds Artisan Partners a encore accentué jeudi 11 février la pression sur Danone et son PDG Emmanuel Faber, en critiquant les performances du groupe tout en réclamant la dissociation des fonctions de président et de directeur général. Danone souffre face à la pandémie due au coronavirus qui pèse sur ses marges et pénalise lourdement ses ventes, notamment dans la branche eaux minérales confrontée au trou d'air de la demande des hôtels et restaurants. En Bourse, la valeur a reculé de 27% en 2020.

La demande d'Artisan Partners, qui dit détenir 3% du capital de Danone, intervient après les critiques du fonds activiste Bluebell Capital, qui a demandé en janvier la démission d'Emmanuel Faber.

Lettre envoyée à l'administrateur indépendant de Danone

Le fonds américain dit avoir écrit une lettre à l'administrateur indépendant de Danone Gilles Schnepp pour lui exprimer ses inquiétudes et être en contact avec Jan Bennink, un spécialiste du secteur et ancien cadre dirigeant de Danone, pour travailler sur un plan d'améliorations. "Les rôles de président et de directeur général doivent être séparés", écrit-il dans cette lettre rendue publique. Artisan Partners, qui est aussi présent au capital d'Unilever et de Novartis, a indiqué avoir commencé à prendre une participation dans Danone en 2020.

Le fonds américain se présente comme un investisseur de long terme et il est notamment présent de longue date au capital de Sodexo mais il a parfois réclamé publiquement des changements dans certains groupes, comme chez Johnson & Johnson ou chez ABB. Jan Bennink a dans le passé dirigé la division de produits frais de Danone. Il a aussi été le patron du groupe néerlandais Royal Numico et a conseillé des fonds activistes, comme Third Point.

Une restructuration en cours

"Nous accueillons favorablement tous les investissements et les points de vue constructifs sur la manière dont nous pouvons créer de la valeur dans la durée", a réagi Danone dans un communiqué. "Danone réévalue constamment la façon dont le conseil d'administration et le comité exécutif remplissent leurs fonctions, dans l’intérêt des actionnaires", ajoute le groupe, rappelant les réformes mises en oeuvre ces derniers mois par la société pour renforcer sa gouvernance.

Face aux critiques, Emmanuel Faber a entrepris de mettre en oeuvre un plan de restructuration prévoyant la suppression de jusqu'à 2 000 emplois à travers le monde, dont 400 en France. Danone a également modifié sa gouvernance avec la désignation de trois nouveaux administrateurs et la nomination de sa directrice financière sur le départ Cécile Cabanis comme vice-présidente du conseil d'administration, laissant sur leur faim une partie des investisseurs.

A LIRE AUSSI

Chez Danone, un plan de restructuration qui menace le modèle de l’entreprise

Emmanuel Faber, qui a pris les fonctions de directeur général de Danone en 2014 avant d'ajouter le rôle de président trois ans plus tard, a déclaré récemment au Journal du Dimanche, ne pas avoir de "position dogmatique" sur la dissociation des deux fonctions.

Artisan Partners comme Bluebell Capital estiment que Danone pourrait faire mieux. "Notre attirance pour Danone est très simple : il possède l'une des meilleures collections d'actifs dans l'industrie alimentaire mondiale", écrit Artisan dans sa lettre. "Malheureusement, la performance financière de Danone n'est pas à la hauteur de la qualité de ses actifs. Sur presque tous les plans, la performance de Danone est à la traîne." Les deux investisseurs n'agissent pas de concert, a précisé une source familière du dossier. En Bourse, l'action Danone progresse de 3% à 54,96 euros en milieu de journée, parmi les plus fortes hausses d'un CAC 40 en léger repli de 0,13%

avec Reuters (Sudip Kar-Gupta, Sarah White, Blandine Hénault et Gwénaëlle Barzic, édité par Bertrand Boucey)

0 Commentaire

Un nouvel investisseur appelle Danone à se séparer de son PDG Emmanuel Faber

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS