Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Un nouveau site de stockage pour la coopérative fruitière Novacoop dans le Tarn-et-Garonne

, , , ,

Publié le

La coopérative fruitière Tarn-et-garonnaise Novacoop, spécialisée dans la pomme, investit 4,6 millions d'euros dans un nouveau site de stockage à Montbartier et dans une nouvelle ligne de conditionnement sur son site de Bessens.

Un nouveau site de stockage pour la coopérative fruitière Novacoop dans le Tarn-et-Garonne
Le site de Bessens de la coopérative fruitière Novacoop.
© Novacoop

En forte croissance, la coopérative fruitière Novacoop engage un nouveau plan d'investissement de 4,6 millions d'euros, à la fois pour développer ses capacités de stockage à Montbartier et moderniser son outil de production de Bessens tous deux dans le Tarn-et-Garonne. Spécialisée dans la pomme, et à 80% dans la pomme à croquer, Novacoop, avec 20 000 tonnes de pommes collectées en 2015, a doublé ses activités au cours des cinq dernières années et table sur une progression de l'ordre de 10% au cours des trois prochaines.

Une capacité de stockage supplémentaire de 4 800 tonnes

Aujourd'hui à l'étroit sur son site de Bessens, la coopérative fruitière vient d'engager le chantier de construction de 3 300 mètres carrés de bâtiment logistique sur un terrain de 1,2 hectare, nouvellement acquis sur la commune voisine de Montbartier, au cœur du parc d'activités de Grand Sud Logistique. "14 chambres en atmosphère contrôlée seront aménagées sur ce nouveau site, pour une capacité de stockage supplémentaire d'environ 4 800 tonnes", précise Cédric Mangin, directeur de Novacoop.

L'investissement est évalué à 4 millions d'euros. Ce nouveau site de stockage devrait être opérationnel pour le mois d'août 2016.

En parallèle, la coopérative fruitière compte également moderniser ses installations de Bessens. 600 000 euros seront investis dans l'acquisition d'une nouvelle ligne de conditionnement, qui sera installée d'ici l'été 2016.

Novacoop a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros et emploie 58 salariés permanents (en équivalents temps plein). Un effectif qui grimpe à 85 emplois en pleine saison de conditionnement et d’expédition (janvier à mars). Si la coopérative assure la collecte, le stockage, le tri et le conditionnement des fruits, en revanche, elle en confie la commercialisation à une autre structure, la société commerciale Blue Whale, à Montauban (Tarn-et-Garonne), dont elle est actionnaire, aux côtés d’autres coopératives fruitières.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle