Un nouveau géant de la banque aux Etats-Unis. Le climat économique se durcit en Russie. Le lundi de Pentecôte ne sera plus férié. Restructuration en vue pour Cadbury Schweppes...

, , , ,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Un nouveau géant de la banque aux Etats-Unis. Bank of America, le numéro deux du secteur bancaire, reprend FleetBoston pour 47 milliards de dollars, rapportent vos quotidiens. Le nouvel ensemble se rapproche de Citigroup, atteindra un total de bilan de plus de 930 milliards de dollars, et occupera la première place dans la banque de détail.

Le climat économique se durcit en Russie. L'arrestation du patron de Youkos a jeté un froid sur le climat politique et économique, soulignent Les Echos et le Financial Times. Les capitaux dont ont tant besoin les grands groupes russes risquent de se tarir. L'image d'ouverture vers l'occident va se ternir durablement, faisant hésiter les investisseurs étrangers, tandis que l'indice de la bourse de Moscou à perdu hier 10 %.

Le lundi de Pentecôte ne sera plus férié. La décision de supprimer un jour férié dès 2004 semble se confirmer, indique Les Echos. Le gouvernement a donc arbitré en faveur de cette mesure pour financer les dépenses liées à la dépendance des personnes agées. Les entreprises reverseront l'équivalent du produit supposé de cette journée supplémentaire, sous la forme d'une cotisation de 0,2 à 0,3 % de la masse salariale.

Restructuration en vue pour Cadbury Schweppes. La société britannique a du mal à digérer ses dernières acquisitions, remarquent Les Echos et le Financial Times. Il affiche un résultat net en baisse de 20 %, à 294 millions de livres, pour le premier semestre, alors que son chiffre d'affaires est passé de 2,3 à 2,7 milliards de livres. Le groupe agroalimentaire compte supprimer 10 % de ses effectifs, soit près de 5500 personnes.

Editis dans le collimateur de Bruxelles. L'intégration de l'ex-VUP dans le groupe Lagardère, risque d'être, comme prévu difficile, notent Les Echos et La Tribune. La Commission de la concurrence est toujours aussi réservée sur le rapprochement Hachette-Editis. La distribution et le livre de poche suscitent les plus grandes inquiétudes en matière de concentration. Lagardère a désormais un mois pour proposer des rectifications de périmètre.

Bouygues se renforce dans les télécoms. Le groupe de BTP a encore accru sa participation dans sa filiale mobile, relève Le Figaro. Il va racheter les actions détenues par l'allemand E.ON, qui représentent 10 % du capital de Bouygues Télécoms. Le montant a payer s'élèvera à 610 millions d'euros et va permettre à l'entreprise présidée par Martin Bouygues de contrôler 83 % de sa filiale, considérée comme étant l'un des principaux relais de croissance.

Les arts de la table cherchent un nouveau souffle. Le secteur de la verrerie et de la porcelaine employait 7000 salariés dans les années 90, il n'en compte plus que 2000 aujourd'hui, indique La Tribune. Daum est en redressement judiciaire, tandis que Baccarat a présenté un plan social au printemps. Le désintérêt des consommateurs et la concurrence asiatique vont obliger ses industriels du luxe à se diversifier.

Didier RAGU

A demain !

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte