Un nouveau billet de 10 euros pour les rotatives auvergnates

La Banque de France a lancé l’impression d’un nouveau billet de 10 euros à Chamalières (Puy-de-Dôme).

Partager
Un nouveau billet de 10 euros pour les rotatives auvergnates
Ligne de production du nouveau billet de 10 euros

Après le billet de 5 euros, voici le nouveau billet de 10 ! Il va falloir se montrer encore un peu patient pour pouvoir payer avec, mais sa fabrication a d'ores et déjà commencé, en toute discrétion notamment dans les imprimeries historiques de la Banque de France, à Chamalières (Puy-de-Dôme). "Nous allons fabriquer à nous seuls 1,5 milliard de billets de 10 euros sur un peu moins de 4 milliards au total, confirme Erick Lacourrège, directeur général adjoint à la fabrication à Chamalières. La montée en charge va se faire progressivement. La date précise de mise en circulation sera annoncée au moment de la présentation du nouveau billet début 2014."

La papeterie installée sur la commune de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme), sur la rive droite de la rivière Allier, à vingt kilomètres au sud de Clermont-Ferrand, et l’usine d'impression de Chamalières (Puy-de-Dôme) tournent déjà à plein régime pour éditer cette nouvelle coupure de 10 euros. Pour les usines auvergnates, où travaillent quelque 950 personnes, c'est plutôt une bonne nouvelle. "La fabrication des euros pèse lourd dans notre chiffre d'affaires, reconnait Erick Lacourrège, même si aujourd'hui le tiers, voire la moitié de notre production est tournée vers l'export, grâce à la fabrication de billets pour les pays d'Afrique."

En Auvergne depuis 1920

Sur la forme, on sait déjà que la nouvelle coupure présentera le visage en hologramme de la princesse mythologique grecque Europa. La couleur sera inchangée. Et de nouveaux éléments de sécurité ont également été intégrés pour rendre leur contrefaçon plus difficile. Chacun présentera notamment un chiffre en couleur, avec effet lumineux et changement de teinte.

L'ensemble de la gamme des billets en euros sera remplacée progressivement. Ainsi les coupures de 20, 50, 100, 200 et 500 euros seront à leur tour réédités par ordre de valeur, même si leurs dates de lancement n'ont pas encore été déterminées.

L’implantation des imprimeries de la Banque de France à Chamalières remonte au début des années 1920. L'Etat avait alors décidé de regrouper au centre du pays les différentes activités de production des billets jusqu’alors disséminées en divers points du territoire, notamment dans l’est parisien qui a connu plusieurs périodes d’occupation étrangère lors de conflits. L’objectif était d’équiper le pays d’un outil industriel complet à même d’assurer l’approvisionnement de l’économie nationale en coupures de qualité. Désormais, les imprimeries de la Banque de France produisent entre 2,5 et 3 milliards de coupures par an.

Geneviève Colonna d'Istria

0 Commentaire

Un nouveau billet de 10 euros pour les rotatives auvergnates

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

BANQUE DE FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS