Un non « sec » de Berlusconi au rachat d'Alitalia par Air France.

Partager

Le leader de la droite italienne Silvio Berlusconi a déclaré vendredi qu'il était prêt à apposer son véto à l'offre de rachat d'Alitalia par Air France-KLM, s'il est élu Premier ministre aux prochaines législatives. "Il ne s'agit pas d'un non contre la France, mais contre les conditions proposées", a précisé le favori du scrutin des 13 et 14 avril.
Mercredi soir, Silvio Berlusconi a annoncé son intention de relancer une solution italienne pour Alitalia, en évoquant l'intérêt de la banque Intesa Sanpaolo, disposée selon lui à soutenir une éventuelle reprise par un groupe d'industriels italiens. Corrado Passera, le patron du deuxième groupe bancaire transalpin, l'a cependant désavoué, affirmant qu'il n'y avait aucune offre italienne à l'étude. De son côté, le ministre des Transports Alessandro Bianchi a rappelé qu'il existait déjà une alternative italienne. Mais l'offre, présentée en décembre dernier par la compagnie Air One, a été refusée par le gouvernement de Romano Prodi.
L'offre de reprise d'Alitalia présentée par Air France-KLM a reçu le feu vert du gouvernement sortant, mais la compagnie italienne a déclaré qu'elle abandonnerait le projet si le gouvernement issu des élections d'avril s'y opposait.

Adèle Bouet

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS