[Un Noël made in France] Découvrez la dernière fabrique de poupées française

La fabrique de poupée Petitcollin, marque créée en 1860 et rachetée par le fabricant de jouets Vilac en 1995, est la plus ancienne et la dernière manufacture de poupées françaises. La marque produit 15 000 poupées par an dont la moitié en France, dans son atelier d'Etain (Meuse). 

Partager
[Un Noël made in France] Découvrez la dernière fabrique de poupées française
Petitcollin fabrique 15 000 poupées par an.

L’histoire de la fabrique de poupée Petitcollin est ancienne. Créée en 1860 par Nicolas Petitcollin à Etain dans la Meuse, l’atelier Petitcollin est alors spécialisé dans les peignes en corne. En 1901, le fondateur s’intéresse à la fabrication d’accessoires de beauté en celluloïd. Ce n’est qu’en 1912 que la marque se lance dans la fabrication de poupées, avec la naissance d’un best-seller : la poupée "petit baigneur", qui fera les beaux jours de l’entreprise jusque dans les années 50.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les difficultés économiques commencent

En 1961, Petitcollin adopte un nouveau procédé de production, le roto-moulage, qui permet de fabriquer des pièces creuses en vinyle (un plastique mou), encore utilisé aujourd’hui pour les têtes et les membres des poupées. Face aux difficultés financières qui s’accumulent et à la concurrence venant de l’étranger, l’entreprise est mise en redressement judiciaire une première fois en 1969. Une restructuration drastique est opérée avec plus de 600 licenciements. La production s’arrête même de 1971 à 1972.

En 1982, la société est de nouveau sur le point de déposer le bilan, elle ne sera sauvée que par la volonté des salariés qui investissent leurs primes de licenciement au capital de l’entreprise. En 1995, un autre professionnel du secteur du jouet, Vilac, rachète l’entreprise. Aujourd’hui, Petitcollin fait partie d’une alliance entre trois entreprises du jouet : Vilac (chiffre d’affaire 2017, 10 000 000 d’euros, Jura), JeuJura et Petitcollin.

15 000 poupées par an

15 000 poupées sortent chaque année des usines Petitcollin. Depuis 2007, une partie production a été délocalisée en Espagne où la moitié des 15 000 pièces sont assemblées avant de revenir en France pour être habillées. Le reste de la production est issu d’une production 100% made in France dans l’unique atelier d’Etain (Meuse). Cinq personnes sont employées sur le site et cinq autres en télétravail. Côté fabrication, Petitcollin utilise deux matériaux selon la gamme de produits (un plastique du, le polyéthylène et un autre mou, le vinyle). Petitcollin réalise la moitié de son chiffre d’affaire à l’export.

Depuis 2009, Petitcollin s’est ouvert au tourisme industriel avec l’ouverture d’un musée attenant à la fabrique. On peut y visiter les ateliers de fabrication. 4000 personnes sont venues découvrir les secrets de fabrication de la poupée Petitcollin en 2018.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS